Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Il y avait autrefois deux moulins à Dosches. L’Association des Moulins à Vent Champenois a voulu faire revivre ce patrimoine. N’est-ce pas l’occasion d’offrir à des jeunes en difficulté dans leur parcours professionnel

une formation et une possibilité pour réintégrer le monde du travail sous la conduite d’un compagnon charpentier ? La recherche d’une construction telle qu’elle était à l’origine, correspond à un souci d’authenticité et de préservation d’un savoir-faire.

dosches01
Moulin à pivot de Dosches

Dans le Parc de la Forêt d’Orient , en limite de Champagne crayeuse, je suis allée voir, le moulin à vent de Dosches, en tant que présidente de l’Association des Moulins de l’Ile de France. J’ai été chaleureusement accueillie par le président de l’Association Champenoise et son épouse, Erwin et Evelyne Schriever. M. Schriever, compagnon charpentier d’origine hollandaise, a procédé à la construction de ce moulin de 35 tonnes avec six à dix personnes bénévoles et un salarié. Il vient d’être mis sur son pivot et la construction devrait être terminée à la fin du printemps 2007. Il est sur une double croisure, comme on en trouve en Champagne, dans la Beauce et également dans la Somme. Une paire de meules, fabriquée en Hollande, sera installée début 2007. Les voiles viendront également de Hollande et seront identiques à celles de Valmy. Le financement, à hauteur de 80%, a été effectué par la Communauté d’Agglomération Troyenne, l’Etat et le Conseil Général. Les 20% restant proviennent de donateurs, entreprises ou personnes individuelles. Le terrain appartenant à la commune, un bail emphytéotique à long terme a été signé au profit de l’Association. M. et Mme Schriever ne s’arrêteront pas là dans leur projet. Après le moulin, ils envisagent de disposer d’une grange qui permettra d’accueillir le public pour une petite restauration et une boutique et d’un four à pain avec abri préau d’environ 30 m2. Plein d’idées, ils souhaitent construire en 2008 une maison de meunier, en torchis, avec toit de chaume. La flore sera également mise en valeur. A proximité, il y a plus de dix variétés d’orchidées. Une visite pédestre sur le site est envisagée par le Parc de la Forêt d’Orient. Il faut noter que sur le lieu, il y a également des fossiles et des pépites de fer qui en font la richesse.
C’est un projet ambitieux que des passionnés réalisent pour le grand bonheur de tous. Déjà, bien qu’il ne soit pas encore inauguré plus d’un millier de personnes sont venues voir le moulin. Avec cet accueil convivial, le Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient attirera encore plus de monde.

Marie-Hélène Percy – Article paru dans le Monde des Moulins – N°19 – janvier 2007

Voir la fiche du moulin >>

Catégories : Zoom

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *