Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

La première sortie de l’année scolaire pour nos amis des Moulins de Provence a eu lieu le 10 septembre 2011, au Jardin des Oliviers à Sanary sur Mer, avec un programme extraordinaire, à l’occasion de la fameuse « fête du Nom ».

Nous avions rendez-vous dans le Jardin des Oliviers, au quartier Sainte Trinide, site unique et recréé comme une campagne d’antan où nous fûmes accueillis par Ferdinand Bernnhard, Maire de Sanary sur Mer, Conseiller Général du Var, en présence de délégations polonaise et italienne présentes pour assister aux cérémonies officielles de l’inauguration de la Noria et du four à cade (L’huile de cade est un liquide limpide, homogène et noirâtre extraite par combustion incomplète du Génévrier oxycèdre, Juniperus oxycedrus).

La matinée fut consacrée à la présentation du jardin, de la noria, du four à cade, du four à chaux, des différentes associations intervenantes dans le projet, dont l’Association Régionale des Amis des Moulins de Provence.

Le site, exemple unique de développement durable, avec un volet social et économique, s’inscrit dans le cadre du programme à l’éducation à l’environnement. Il met en valeur les métiers de l’agriculture et de la forêt avec une oléiculture biologique et la mise en place de plantations diverses et variées (patate douce d’Ollioules, blé, oliviers…). Des chantiers d’insertion sociale et professionnelle sont au coeur de l’organisation du jardin : plantation des oliviers, débroussaillage, confection de restanques (murs de retenue) en pierres sèches. La commune a également mis en place un projet économique avec des agriculteurs qui sont chargés de l’entretien du site, de son développement, du traitement bio par l’argile et de la récolte des olives.

La Noria, machine hydraulique permettant d’élever l’eau et d’irriguer les cultures, a été reconstruite dans le Jardin des Oliviers à Six Fours par le Groupe de Recherche du Patrimoine Ollioulais (GRPO). Différentes pièces d’anciennes norias ont été récupérées sur Six-Fours et Ollioules, puis des élèves du lycée Langevin les ont restaurées dans le cadre d’un protocole d’acccord entre Sanary et le lycée. Ils ont aussi fabriqué les godets. La noria fonctionne avec un cheval.Des platanes ont été plantés autour et la noria permettra d’irriguer un potager bio. Une démarche qui offre la possibilité aux enfants de découvrir des techniques d’antan.

Une matinée bien sympathique qui nous donna l’occasion de déguster pain, jus de raisin, huile d’olive, anis, fromage et la tapenade qui accompagnait le verre de l’amitié.

Pour clôturer cette sortie annuelle, Henri Amouric, Président de l’Association Régionale des Amis des Moulins de Provence, Directeur de Recherche du Laboratoire d’Archéologie Médiévale Méditerranéenne (LAMM), présenta à l’Auditorium de la Médiathèque, une conférence fort passionnante et illustrée de documents rares : « Les noria, histoire des techniques ».

Dominique Charpentier

Paru dans le Monde des Moulins n°38 d’octobre 2011

Catégories : Vie des associations

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.