Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Cette fois, ce ne sont pas des moulins et la façon dont ils ont été restaurés ni les animations mises en place que nous sommes allés découvrir mais un musée incroyable à Saint-Clément en Ardèche : un musée du vent !
Comme quoi !
Saint-Clément, petite commune de 113 habitants, a plus de 1000 m d’altitude, sur le canton de Saint-Martin de Valamas, aux confins de deux départements et de deux régions : Rhône-Alpes et Auvergne.
Nous arrivons dans ce petit village après une montée sur une route étroite et sinueuse. En sortant des voitures, nous sommes saisis tout de suite par un vent fort et froid dans un brouillard qui nous masque tout le paysage. Une ambiance qui n’a rien à envier à Vassieux !
Ici, le vent souffle la majorité du temps : 330 jours par an, un élément naturel qui caractérise cet endroit et qui n’est pas forcément un atout touristique. A priori, quelle idée de le mettre à l’honneur avec la création d’un site muséographique et un parcours naturel ! Et pourtant, c’est un pari audacieux entrepris par son maire, Bernard Cuoq, depuis 40 ans : mettre le vent à l’honneur… Nous sommes bien impatients de savoir comment !
La directrice nous ouvre le musée et nous présente l’historique de la création du site (le maire nous rejoindra peu après).
C’est donc son maire qui veut dynamiser son village à petits moyens et prendre en main son développement. Le vent : un patrimoine naturel sur le plateau de Mézenc.
En 1980 : la création d’un gîte de groupe, puis en 1990, d’un parc éolien qui produit 1.2 MW d’électricité correspondant à la consommation d’environ 600 foyers. En 1995, achat d’un bâtiment en ruine, une vieille ferme avec pour projet futur, la création d’un lieu culturel.
C’est en 2006 que les travaux de restauration sont entrepris. En 2007, c’est l’aménagement de la muséographie de l’école du Vent pour une inauguration en septembre 2007.
Ce site propose un parcours muséographique interactif, des animations et conférences, des ateliers pédagogiques.

Photo Association VESPA

Gestion du site

Le site a été géré par la Commune de Saint-Clément jusqu’en décembre 2012. Puis cette gestion est devenue financièrement trop lourde pour la Commune. De rayonnement évident sur le territoire, le site est repris par la Communauté de Communes des Boutières, en janvier 2013.
Depuis le 1er janvier 2014, dans le cadre de la fusion des intercommunalités, c’est maintenant la Communauté de Communes Val d’Eyrieux qui gère cet équipement.
Mais le siège de l’école du Vent s’éloigne et se trouve à 40 km.
Des charges importantes pour assurer une dynamique culturelle et de qualité.

Subventions

La Région, le Département et la Communauté de Communes.

Des recettes propres

Elle sont générées par : les entrées du musée, les animations, la boutique apportant une recette non négligeable.
40 % de recettes propres, 20 % de subventions (recherchées par le personnel), 40 % financés par la Communauté de Communes, la Région, le Département.

L’équipe d’animation du site

Mettre les moyens pour assurer la réussite.
Du personnel qualifié : un emploi aidé par l’Europe pendant 2 ans pour un poste dédié à la recherche de financements, un poste à temps plein uniquement pour la communication.
(Fichier presse, Réseaux sociaux, Internet), un poste Direction/Animation, un poste animateur, un 1/2 poste Accueil (1/2 tps secrétariat mairie).
Ces postes sont annualisés.
En saison basse, le personnel assure le secrétariat, les réservations et préparations pédagogiques pour une disponibilité sur l’activité d’accueil et d’animation pendant la haute saison.
Le maire nous explique que le personnel est fort motivé. Les élus n’ayant pas vocation à animer, l’équipe doit avoir la liberté de monter les projets d’animation et de mise en valeur du site.

Le principe du site

Ne pas concurrencer les privés, mais s’efforcer de faire travailler les professionnels indépendants comme les accompagnateurs de moyenne montagne qui intègrent la thématique dans leurs produits. L’école du Vent n’hésite pas à les faire intervenir dans leurs programmes d’animations.
Le site fonctionne en réseau départemental et local, Pass Parc.

Labels

Lauréat Développement Durable – Eco Tourisme – Respi-Rando – Marque Qualité Tourisme, Trophée Innovation Touristique Prestations pour des émissions télévisées : “Carnets de Campagne” – “C’est pas sorcier”

Photo Association VESPA

Fréquentation du Site

Les animations sont proposées d’avril à novembre : 500 à 1500 pers/an. Animations hors les murs sur les évènements JEP et Festivals : 9 000 à 10 000 pers/an.
Circuit “à la virée au pays du vent”, circuit à la journée : 200 pers/an. Toutes animations confondues et entrées Musée : environ 20 000 pers/an – dont ¾ de public scolaire.
à noter : le site met en avant les points forts qui sont : l’insolite et l’originalité et les classes ont la possibilité d’occuper leur séjour sur 1 à 5 jours, ce qui est incitatif pour rentabiliser un déplacement fort coûteux du fait de l’éloignement du village, d’autant plus que sur le village, il n’existe pas d’autres sites de visite qui viendraient compléter les animations de la journée.
Il est fréquent que les écoles se déplacent à la journée uniquement, même si elles viennent de Lyon par exemple. Des petits groupes sont constitués pour les animations.

Des visites interactives

Des expositions temporaires, pour inciter le public à revenir sur le site. Nous visitons le musée qui présente un parcours de 6 plates-formes : la plate-forme du vent, la plate-forme habitée, la plateforme des oiseaux, la plate-forme du vol des hommes, la plate-forme de l’énergie, la plateforme du son.
On s’est bien amusé dans l’espace muséographique, bien à l’abri du vent tout de même !

http://www.ecole-du-vent.com/accueil-actualites/
contact@ecole-du-vent.com
http://moulinsventdevassieux.blog4ever.com/
L’association VESPA (Vassieux et son patrimoine) a été créée en août 2006 avec pour objectif fondateur la rénovation complète d’un moulin à vent

Association VESPA

Article paru dans le Monde des Moulins n°49 de juillet 2014

Catégories : Vie des associations

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *