Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Deux associations, attachées à la sauvegarde du patrimoine, celle du Moulin de la Garenne, présidée par Alain David et l’Association de Rénovation des monuments anciens de Teillé (ARMAT) sous la présidence de Marie-Claire Moreau, ont uni leurs efforts pour organiser un parcours initiatique de l’origine de la meunerie à l’aboutissement du métier aujourd’hui.
A Pannecé, les Amis du moulin de la Garenne ont proposé une vidéo sur la renaissance de ce moulin à vent, propriété communale, et les explications sur son fonctionnement et son rôle pédagogique et touristique. Le site est en passe de devenir également une unité économique avec un emploi à la clef.

A Teillé, la Minoterie (toujours en activité), fondée en 1923 par la famille Roussel, à l’emplacement d’un moulin à vent, ouvrait exceptionnellement ses portes pour l’occasion.
Paul Roussel, le dernier meunier, aujourd’hui retraité, présentait la minoterie, son historique avant de guider les visiteurs dans les dédales de l’usine. Chacun a pu se faire une idée de la progression de l’entreprise qui, en 1950, produisait 15 tonnes de farine et est passée à 120 tonnes jour. A quelques pas de la Minoterie, le musée « au siècle passé » permettait de s’imprégner de la vie d’il y a quelques années et des us et coutumes du pays.

Une très belle initiative couronnée d’un franc succès puisque le « pass moulin-meunerie » a bien fonctionné, 150 personnes ont participé à l’événement le 15 mai selon les informations communiquées par Alain David.

D’après les informations transmises par Paul Roussel et Alain David

Paru dans le Monde des Moulins n°37 de juillet 2011

Catégories : Vie des associations

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *