Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Le patrimoine bâti du Perche ornais, riche de sa diversité, recèle encore des trésors endormis, à fort potentiel touristique. Dans le domaine du vernaculaire, où l’architecture rurale et industrielle connaissent un retour en grâce, les moulins hydrauliques de jadis suscitent un engouement qui ne se dément pas. De plus, quand un moulin, promis à renaître, est pour partie intégrante d’une ancienne ferme encore « dans son jus », où formes et matériaux rivalisent de savoir-faire, on est sans conteste devant un site exceptionnel. Voilà ce que ressentent les professionnels du patrimoine en découvrant, entre route et rivière, collines et champs, la cour autour de laquelle s’articulent grange-cathédrale, étable, remise, logis et moulin, du lieu-dit « Le Blanchard », au sortir du bourg de Nocé, à Perche-en-Nocé (61340).
La rencontre, en février, entre André Quiblier, président de l’Association des Amis des Moulins 61 (ADM 61), et l’Association Moulin Blanchard (AMB) vouée, depuis 2019, à la revitalisation du site, fut riche de découvertes et prometteuse de liens et d’échanges nouveaux et forts, matérialisés d’emblée par une adhésion croisée suivie d’une visite commentée des lieux. Le spécialiste ès moulins, féru d’histoire, a partagé son enthousiasme et son expertise avec le Bureau et le Comité Patrimoine de l’AMB, jugeant « exceptionnel »
l’état de l’ensemble bâti, et sa conviction de la valeur ajoutée à son potentiel touristique, du maillage des nombreuses associations de moulins sur le territoire national.

Le Blanchard. L’ancien moulin hydraulique. . Cliché V. Minne-Sève

Attesté dès la fin du 14e siècle, quoique sans doute d’ancrage plus ancien, le Moulin Blanchard, seul des anciens moulins à farine de Nocé à disposer encore d’un droit d’eau, a conservé des éléments de rouages et trémies : il pourrait, à terme, recouvrer une roue qui fonctionnerait dans le respect des normes environnementales. Dans l’attente d’accueillir cette nouvelle pépite pour la commune, le chantier de bénévoles de l’ AMB – qui invite à le rejoindre – poursuit son activité de sauvegarde du bâti rural au profit de sa plateforme culturelle « Le Champ des Impossibles ».
Après avoir remis en fonctionnalité ses beaux et grands volumes pour accueillir, du 20 juin au 20 septembre 2020, l’importante exposition : “Pierre Tual, Parcours en Perche”, il réhabilite l’ancien logis des fermiers pour l’ouvrir comme “Maison des Résidents”, en vue de la programmation culturelle automnale et de l’inauguration des 2-3 mai 2021, du 2e festival d’art contemporain “Art et patrimoine en Perche”, pour faire suite au formidable succès populaire de la première édition.

Viviane Sève
Référente Patrimoine de l’Association Le Moulin Blanchard, et adhérente de l’ADM 61

Article publié dans le Monde des Moulins n° 73 de juillet 2020

Catégories : Vie des associations

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *