Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Depuis quelques années, grâce à la Fondation du Patrimoine, Les Maisons Paysannes de France, le Pèlerin Magazine, la Fondation du Crédit Agricole, le Rotary Club, les services culturels et patrimoniaux des Conseils Généraux et Régionaux, la Fondation Limousin, les bénévoles, les propriétaires, les associations, les communes qui ont entrepris des actions de sauvegarde de moulins, voient leurs efforts récompensés.
La Fédération des Moulins de France en fait l’écho.

Avec le Prix Initiative Région des Sociétaires, la Banque Populaire du Sud soutient et encourage des initiatives bénévoles prises par des particuliers ou des associations pour mettre en valeur le patrimoine local ou l’engagement au profit de la communauté. L’Association “Le meunier de Mandy” a obtenu le premier prix (un chèque de 3.000 €) remis le 11 juillet 2006 au moulin, sur la commune de Pranles, en Ardèche. Le moulin existant a été construit en 1891 sur le site d’un moulin plus ancien recensé en 1464. Il a cessé son activité en 1965 et l’a reprise en juin 2002.

Moulin de Mandy (Photo D.Charpentier)

Le réseau hydraulique est exceptionnel : le moulin est construit au confluent de trois ruisseaux. Trois barrages et trois “béalières” conduisent l’eau au moulin. Le premier moulin fonctionnait avec une roue horizontale en bois remplacée aujourd’hui par une roue verticale à godets.
L’ensemble est un vaste bâtiment abritant le logement du meunier, l’étable, la grange, le four à pain et autres dépendances. Il épouse la dénivellation du terrain et est construit avec des matériaux prélevés sur place (pierres de grès et de basalte).
En partenariat avec le Parc National Régional des Monts d’Ardèche, des animations didactiques sont proposées et une fabrication de pain a lieu chaque semaine le mercredi, en été.
Contact Alain Bernard
07210 St LAGER-BRESSAC
tél. 04 75 65 02 63

Notons que l’an dernier le même prix a été délivré à l’Association du Moulin de la Laurède, commune de Burret (Ariège), voir le Monde des Moulins n°8 et n°15.

En présence du Président et de la Vice-présidente du Conseil Général de Gironde, de la représentante du Président du Conseil Régional et du Sous-Préfet de Langon, Bassanne, 80 habitants, commune du Canton d’Auros, en Gironde a inauguré le 1° juillet 2006 son moulin fortifié, le moulin de Piis.
En 2003, lauréate du concours « un patrimoine pour demain » le Pèlerin Magazine décerne à la commune le premier prix (12.195 €). En 2004, elle reçoit le prix spécial du jury au concours “les Rubans du Patrimoine”, organisé par la Fédération Française du Bâtiment, l’association des Maires de France, la Fondation du Patrimoine et DEXIA. En 2005 elle se voit attribuer le premier prix pour la Gironde au concours “Prix du Patrimoine Régional de la Fondation Sociètariat de la Banque Populaire du Sud- Ouest”. Puis ce sera le tour du Crédit Agricole et du Rotary Club qui soutiendra cette commune, tous ces fonds ont été utilisés pour la remise en état du moulin, de son site et leur aménagement. Si le rêve des adhérents de “l’Association des Amis du Moulin de Piis” commence à devenir réalité, il fallait être un peu fou pour y croire lorsque la municipalité a acquis cette ruine en 1999. En effet, la bâtisse au passé prestigieux n’a pas connu un XXème siècle heureux. Occupé par une famille jusqu’en 1930, le moulin fut laissé à l’abandon et livré au pillage des amateurs de vieilles pierres et de vieilles meules dans les années 60. Sa toiture s’est effondrée au cours de la décennie suivante. Le moulin a été restauré suivant la gravure de Léo Drouyn (Archéologie du XIXème siècle né à Yzon en Gironde) L’Etat, le Conseil Régional, le Conseil Général ont apporté leur contribution pour un coût total de 376.264 €. Au cours de la cérémonie d’inauguration, Monsieur Billa architecte du projet de restauration a insisté sur le caractère unique en France de l’architecture de ce moulin et a repris les propos de Gérard Loubet, Maire de Bassanne qui a demandé au Sous-Préfet à ce que le moulin soit inscrit à l’Inventaire Supplémentaire, contrairement à l’avis donné par la commission de classement.
L’Association des Amis du Moulin de Piis a réveillé le Génie du moulin qui sommeillait depuis de longues années et pour l’avenir. Outre l’entretien et l’accueil, les bénévoles qui ne manquent pas d’idées ni de dynamisme, ont labellisé, avec humour, leurs concerts annuels qu’ils organisent pour animer le moulin : “Piis Debout !”.
Contact : Association des Amis du Moulin de Piis
Mairie – 33190 BASSANNE
tél. 05 56 71 06 36

La Fondation Limousin et le Moulin de Cussol à Verdelais en Gironde. “L’Association du Moulin de Cussol” a reçu le prix de la Fondation Limousin. Elle a également reçu le troisième prix des Fleurons d’Or du Patrimoine organisé par le Conseil Général de Gironde et le troisième prix du Crédit Agricole en 2005.

Moulin de Cussol – Concert Scènes d’Eté en Gironde (Photo D.Charpentier)

Le moulin tour date du XVIIIème siècle et fut construit par les moines de l’ordre des Célestins. Il appartient à la commune qui l’a acquis en 1997. Une association fut créée et s’est chargée de sa restauration (tour, toit, ailes et mécanisme intérieur) grâce à des subventions municipales, départementales, régionales et européennes, ainsi que la participation de tous les membres de l’association à titre bénévole.
Contact : Association Moulin de Cussol – Alain Bord
Mouchac 33490 VERDELAIS
tél. 06 81 02 83 86

Le Prix de Maisons Paysannes de France René Fontaine a été attribué au Moulin de Saint- Lys (Haute- Garonne) au titre d’un monument communal réhabilité par une association, maître d’oeuvre. Dans cette ville fondée au XIIème siècle par des moines cisterciens, devenue bastide au XIIIème et qui a compté jusqu’à dix moulins, celui-là a été arrêté en 1947.
En ruine, lézardé, destiné à être démoli après un demi siècle d’abandon, il est devenu propriété de la commune sous la pression des Saint Lysiens.
Une convention tripartite entre l’Association pour sa réhabilitation, la commune et l’AFPA de Toulouse, a permis de le restaurer au moindre coût en lui redonnant son aspect du XVIIème siècle. Inauguré en 1999 par le président du Conseil Général, il est doté d’un moteur auxiliaire qui lui permet de faire de la farine quand le vent ne souffle pas assez fort. Des milliers d’écoliers s’enthousiasment chaque année autour de ce patrimoine vivant géré par l’association.
Contact : Association pour la Réhabilitation du Moulin de Saint Lys
Michel Sicard
tél. 05 61 52 47 20.

La Fondation du Patrimoine, partenaire financier dans la remise en état du moulin à vent du Grand Puy à Lansac.
Proprièté de la commune de Lansac, après 4 ans d’étude et de travaux le moulin fait de la farine et reçoit tous les jours des visiteurs. Outre les différentes aides financières classiques , la Fondation du Patrimoine a soutenu cette remise en état et l’Association Girondine des Amis des Moulins a apporté ses conseils techniques.
Contact : Association des Amis du Moulin du Grand Puy – Jean Menaud
Reynau -33710 LANSAC
tél. 05 57 68 25 99

De même cette Fondation avait récompensé le moulin à papier du Liveau en Loire Atlantique (voir le Monde des Moulins n°12)

En collaboration avec l’Association “Les Jardins du Lot et Garonne”, la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Aquitaine a inscrit le site du moulin de Cocussotte (Saint Pierre sur le Dropt en Lot et Garonne) parmi les 1700 sites visitables, en France, à l’occasion des journées “Rendez-vous aux jardins”, journées proposées par le Ministère de la Culture et de la Communication pour la quatrième édition.

Moulin de Cocussotte – Photo D.Charpentier

Voilà 35 ans que Jacques Constantin rénove la maison familiale située dans un site féerique, au bord de la rivière Dropt qui prend sa source à Capdrot en Dordogne, traverse le Lot et Garonne et termine sa couse en Gironde à Caudrot.
Le moulin, construit au XIIIème siècle a fonctionné jusque dans les années 60 et vient d’être équipé d’une roue à aubes de 4 tonnes.
Dès 1345, en pleine guerre de Cent Ans, le moulin fut le théâtre d’une terrible bataille entre français et anglais et fut incendié à plusieurs reprises. La chance du moulin c’est que le Syndicat Intercommunal du bassin versant du Dropt ait entrepris des travaux de réfection des barrages sur le Dropt et cela fait 25 ans que l’eau est revenue . La construction de la nouvelle roue de 5 mètres de diamètre, composée de 400 pièces de bois dont 32 pales et 1 tonne de métal est la fierté de ce physicien, diplômé d’astrophysique : “j’ai imaginé la structure métallique avec l’axe que j’ai fait faire à Anvers, en Belgique au chantier naval. Ses coussinets sont en bronze , les pièces s’usent moins par rapport au fer et c’est plus léger. La structure métallique a été assemblée par Technisoudure , à Marmande, ils n’avaient jamais fait ça !, quant aux pales elles sont en chêne.” Le moulin possède encore ses meules mais ne fonctionne pas.
Contact : Jacques et Dominique
Constantin-Olivain
Moulin de Cocussotte
47120 SAINT PIERRE SUR DROPT
tél. 06 74 16 46 82

Le Conseil Général de Gironde, le Comité Départemental du Tourisme de la Gironde, les propriétaires de moulins avec la participation de l’Association Girondine des Amis des Moulins, invitent à découvrir le patrimoine girondin et en particulier les moulins et leur site dans le cadre des “Scènes d’Eté en Gironde”. Un autre exemple d’animation mérite d’être cité : un ensemble de manifestations culturelles et artistiques organisées par des communes ou associations sur tout le territoire départemental de juin à septembre, sous l’égide et avec le soutien du Conseil Général de la Gironde.
La programmation s’adresse à un très large public en proposant un éventail artistique complet : arts du spectacle (théâtre et théâtre de rue, danse, musique classique, musique du monde, jazz, chansons, musiques traditionnelles, arts de la piste), arts plastiques et visuels (photographie, cinéma…), littérature, etc… liés à une approche patrimoniale en prenant en compte l’un des axes suivants : patrimoines bâtis spécifiques (églises, châteaux, forteresses…), parcs et jardins historiques, patrimoine rural (moulins, lavoirs, fontaines, séchoirs à tabacs, phares…), villages anciens (22 communes référencées), paysages et sites naturels remarquables (espaces maritimes, lacustres ou fluviaux, vignobles et viticulture, espaces naturels sensibles, domaines départementaux à caractère environnemental ou patrimonial), mise en valeur de parcours tels que chemins de randonnées et pistes cyclables du département, permettant la découverte des richesses situées à proximité.
Depuis 2 ans l’Association Girondine des Amis des Moulins, sensibilise ses adhérents propriétaires de moulins et les communes auxquelles ils appartiennent pour répondre à ces propositions d’animations. Son choix s’est portée sur un concert de Jazz de qualité dont le spectacle a eu pour titre : “Notes de Mon Moulin”. Le chef de la formation, Didier Ballan, auteur compositeur interprète, descend d’une longue lignée de meuniers girondins (la famille Ballan a en effet exploitée de 1660 à 1912 différents moulins en Gironde).
Moments d’émotions, moments d’exceptions, les vieilles pierres ont une âme. Sans doute se sont-elles émues chaque soir de concert en entendant les voix rocailleuses des ancêtres de Didier qui ouvrent et ferment le spectacle Une dizaines de moulins girondins ont accueillis la formation Aujourd’hui âgé de 98 ans, Léon Ballan est un fidèle adhérent.
Contact association Musiques Vivantes : d.ballan@wanadoo.fr
Contact Association Girondine des Amis des Moulins : alain.eyquem@free.fr

Propos recueillis par Michel Sicard et Dominique Charpentier, auprès de Présidents d’associations dont Monsieur le Maire de Bassane au Gironde

Paru dans le Monde des Moulins n°18 d’octobre 2006

Catégories : Vie des associations

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.