Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Les artisans du chantier médiéval de Guédelon et des archéologues se sont associés afin de bâtir une reconstitution exacte d’un moulin datant du XIIe siècle.

Sur le chantier médiéval de Guédelon, l’archéologie devient désormais « expérimentale ». Depuis mercredi 21 mai 2014, le public peut y découvrir un moulin hydraulique, construit selon les méthodes du XIIe siècle. Et produisant déjà de la farine.

Du pain fabriqué comme au XIIe siècleLe projet naît en 2008. Des fouilles de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) permettent, cette année-là, de mettre en évidence les vestiges de deux moulins hydrauliques, à Thervay (Jura). L’un date de la période caroligienne (751 – 987). L’autre a été construit entre le milieu du XIe siècle et la fin du XIIe siècle. « On avait suffisamment d’éléments pour faire une reconstitution exacte. Ce qui est extrêmement rare. C’était une bonne occasion de mettre en place une collaboration entre l’Inrap et l’équipe de bâtisseurs de Guédelon », précise Gilles Rollier, archéologue à l’Inrap.

Les travaux débutent en 2012. « Une vingtaine de personnes ont été mobilisées sur le projet. Notamment l’ensemble des artisans de Guédelon », précise Nicolas Touchefeu, charpentier depuis douze ans à Guédelon, et directeur des travaux du moulin hydraulique.

Pour construire cet ouvrage de 5,60 mètres de hauteur, les bâtisseurs ont utilisé presque exclusivement du bois, notamment de chêne et de cornier. « Il n’y a que deux pièces qui sont faites en fer », indique Gilles Rollier.

Après « quelques ratés », la farine est maintenant suffisamment bonne pour que Max, le boulanger du château, s’en serve pour faire du pain. Le même que celui consommé au XIIe siècle.

Dans ce moulin à eau, les artisans de Guédelon fabriquent déjà de la farine. © Yohan Vamur

« Tout n’est pas encore parfait, fait remarquer Pierre Mille, archéologue à l’Inrap. Pour l’instant, le moulin réalise 40 tours minute. Il faudrait qu’il réussisse à en faire 60. Mais des progrès importants ont déjà été réalisés. »
Yohan Vamurreporters.yr@centrefrance.com

Lire la suite : https://www.lyonne.fr/yonne/actualite/pays/puisaye/2014/05/22/un-moulin-du-xiie-sieclea-guedelon_11013285.html

Paru dans le Monde des Moulins n°55 de janvier 2016

Catégories : Archéologie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *