Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Régulièrement, les associations nous adressent des informations qui nous comblent. En effet, ces comptes-rendus de manifestations témoignent de l’engagement des bénévoles et donnent une idée de l’imagination déployée par les associations et leurs membres actifs pour animer les moulins et leur site.

Au moment où nous préparons la maquette de ce Monde des Moulins, beaucoup d’associations préparent les Journées Européennes des Moulins et du Patrimoine Meulier qui ont lieu chaque année le troisième week-end de mai. En dehors de ces journées phares, les associations, pour la plupart, ouvrent régulièrement leur moulin dans l’année et proposent des animations qui attirent le public local ou de passage.

Ainsi, Bernard Gaultier nous explique dans un de ses courriels le déroulement des Nocturnes organisées par l’Association des Amis du Moulin des Aigremonts, après nous avoir remerciés de notre aide pour la construction du texte de ces soirées.

photo www.moulindesaigremonts.com

Nous vous livrons le compte-rendu de ces soirées sous la plume de Bernard Gaultier. “Deux Nocturnes se sont déroulées les 16 juillet et 6 août au Moulin cavier des Aigremonts de Bléré (Indre et Loire). Il s’agissait d’une première puisque l’association avait souhaité que l’été 2014 soit synonyme de manifestations pour faire vivre un peu plus le site. Le thème de ces Nocturnes était “Si le meunier nous contait”. Ainsi, devant une cinquantaine de personnes à chaque soirée, une jeune fermière arrivait au moulin afin de questionner le meunier sur ce drôle de moulin. Celui-ci, très touché par l’intérêt porté à son moulin et ravi de l’évoquer, se montrait généreux en descriptions sur ce type de moulin, son secteur d’implantation et la raison de ce moulin cavier. Au cours de cet échange, alors que la fermière émettait le souhait que soient évoquées les meules du moulin, arrivait “Eugène” le rhabilleur de meules, troisième personnage. Il sortait de sa brouette mailloche, fers, boucharde, pour mieux expliquer son travail et la durée de celui-ci. Par son allure, ainsi que par son vocabulaire, notre piqueur de meules apportait un moment d’humour dans ce spectacle. La fermière interrogeait à nouveau le meunier sur sa vie, les coutumes qui l’entourent, la jalousie qui en découle, mais aussi et surtout sur sa réputation qui prête à beaucoup de commentaires. En effet, au village, les langues peu gentilles ne manquent pas, malgré le respect de sa bonne farine, d’évoquer cette réputation qu’ont tous les meuniers d’être un peu voleurs. Notre meunier, conscient de tout cela, ne manquait pas de répondre avec arguments et anecdotes, pour la plus grande satisfaction d’un public découvrant une autre face peu souvent évoquée lors de traditionnelles visites de moulins. Concluant son propos, le meunier invitait la jeune fermière à effectuer une visite intérieure de son moulin. Le public les suivait pour découvrir et écouter les guides de l’association expliquant l’historique, le fonctionnement de certains mécanismes et la réalisation des trois farines grâce au blutoir. Des soirées réussies qui motivent l’association pour rééditer d’autres Nocturnes en 2015.

Le samedi 19 juillet, la fête du moulin était animée par l’orchestre de variétés “Étoile de Nuit” d’Estelle Laroche. Cette soirée permettait au public de se restaurer sur place, de danser ensuite, mais aussi et surtout d’admirer le spectacle proposé, où chanteuses et danseuses étaient costumées différemment à chaque interprétation”.

Bravo à cette dynamique association.

Paru dans le Monde des Moulins n°52 d’avril 2015

Catégories : Vie des associations

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *