Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

En présence de Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre, Jean-Pierre Salvat, maire de Rivel, Patrick Suilhard, représentant les Amis des Moulins de l’Ariège et la FDMF, et d’un nombreux public, Roxana Dascalu a présenté « Moulins et trésors, mythes et rites », un projet à la frontière de l’art en Roumanie. Les artistes, hébergés au Moulin de l’Evêque à Rivel, à la limite de l’Aude et de l’Ariège, ont présenté leurs œuvres ou travaux qui seront exposés prochainement à Bucarest.

Les participants à ce projet financé par
l’Administration du Fonds Culturel National (AFCN) ont effectué des recherches sur les moulins de Roumanie, qu’ils soient fonctionnels ou pas, en ruine ou non, ou sujets à des histoires vraies ou imaginées.
« En France comme en Roumanie, il y a eu un nombre impressionnant de moulins, mais aussi d’histoires générées par eux, ce qu’on peut voir comme un liant, qui tient d’un patrimoine matériel et immatériel partagé » déclara Nona Serbanescu, la commissaire de l’exposition, avant de dire sa fierté de présenter dans cette région une partie du travail réalisé.

Aurons-nous l’occasion de les entendre lors des prochaines journées techniques natio-nales consacrées aux moulins de France et d’Europe ?

L’invitation a été lancée.

012019-etranger-orumanie
Roxana Dascalu et Nona Serbanescu (2e et 3e en partant de la gauche) ont présenté leur travail. Cliché Patrick Suilhard.

 

Patrick Suilhard, Administrateur FDMF

Paru dans le Monde des Moulins n°67 de janvier 2019

Catégories : Etranger

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *