Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Dans la mémoire collective des Antilles, les moulins ne semblent être qu’une image isolée, sans contexte ni humain ni historique, une machine veuve de son travail et de sa fonction, une réalité déjà morte, puisque dénuée de sens et donc ignorée des regards. L’objectif de l’article est de redonner aux moulins l’importance qu’ils ont perdue dans la mémoire collective, de réintroduire la conscience de la nature même des machines, de leurs relations mutuelles, mais aussi de leurs relations avec l’homme et des valeurs impliquées dans ces relations. Étudier les machines, c’est comprendre les évènements passés, interpréter les paysages et surtout rendre hommage aux Hommes.

Lire la suite : https://journals.openedition.org/etudescaribeennes/461

Informations transmises par Eric Charpentier

Catégories : Histoire

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *