Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

L’association Garrotxes Conflent a été créée en 2000, avec pour objectif : amélioration du cadre de vie favorisant l’implantation d’habitants à l’année, les activités culturelles…
Une de ses actions fut la remise en état du moulin à foulon de la commune d’Ayguatébia-Talau (66360). Sa présidente est Madame Maryse Lopez.
Les membres de l’Association Garrotxes Confl ent, les élus, les habitants, les représentants de la Banque Populaire, étaient présents pour la remise du PIR (Prix Initiative Région) : 1 000 euros venus aider à la remise en état du moulin à foulon.

Photos J.-C. F.

Depuis huit ans, la Banque Populaire Sud a mis en place les prix Initiative Région consacrés au patrimoine. Un jury d’experts désigne chaque année des associations auxquelles la banque apporte un soutien financier, récompensant ainsi la volonté et la persévérance de ces bénévoles.
« Le moulin à foulon est la mémoire vivante de l’activité drapière des villages, élément original du patrimoine industriel de la vallée. Cette réhabilitation représente un atout considérable dans le développement d’un tourisme doux », a précisé Bernard Vergés, président du jury départemental du PIR. Un compliment qu’apprécie Maryse Lopez, Présidente de l’Association, soulignant : « Il est là, ce petit moulin, pour rappeler nos racines, nos ancêtres attachés à cette terre. Aujourd’hui, il a su fédérer les habitants des villages autour d’un même projet. Car, au début du XIXème siècle, le village comptait 6 moulins à farine, 2 scieries, 1 foulon et 600 habitants ».

Le maire, Marcel Mitjaville, se réjouit de ce prix. Il a rappelé que « le dernier moulin à grain a cessé de fonctionner en 1957. L’administration des impôts a obligé au démontage des meules. Le bâtiment est aujourd’hui une ruine. Actuellement, le développement d’un tourisme doux, basé sur la randonnée, peut permettre un regain économique et le maintien d’une population en déclin ».

Et Christine Chouly, directrice de l’agence bancaire de Prades a précisé : « L’action assidue de votre association favorise le développement culturel, maintient le lien social,
améliorant ainsi le cadre de vie et facilitant l’implantation d’habitants à l’année ».

Jean-Louis Alvarez, Conseiller Général et vice président du parc, a conclu en rappelant le soutien du Conseil Général et du PNR à ce dynamisme local.

Paru dans l’Indépendant, le mercredi 27 juillet 2011, sous la plume de Jean-Claude Frances.

Paru dans le Monde des Moulins n°38 d’octobre 2011

Catégories : Vie des associations

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.