Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Un concept original est né d’une recherche surprenante et audacieuse. Passionné depuis toujours par l’histoire des moulins, je me suis lancé dans une aventure relativement banale au début mais qui s’est avérée complexe et onéreuse. Il a fallu de l’acharnement pour arriver au but  : produire de l’énergie électrique à partir d’un moulin traditionnel entièrement automatisé. Trait d’union entre le passé et le présent, cet ancien moulin à farine est devenu éolienne, produisant de l’électricité dans le réseau EDF, partenaire du projet.

Moulin de la Fée “La Masse”. photo DR

Les ailes sont de type Berton à 8 planches. Le toit s’oriente automatiquement avec un moteur d’asservissement. Les ailes se referment à 60 km / h.
Le dernier étage abrite une salle des machines qui associent les techniques modernes et anciennes. Deux génératrices de 9 KWh fournissent le courant au réseau et rentrent en couplage à 1500 t/mn. L’automatisme permet un fonctionnement en totale autonomie. Ce prototype est reproductible pour réhabiliter certains moulins et ainsi honorer le patrimoine et la mémoire de nos anciens. Depuis une trentaine d’années, beaucoup de moulins ont été sauvés de la ruine grâce à des “pionniers bénévoles” qui les ont remis dans leur état originel, ce qui permet de revivre quelques moments du passé et de prendre conscience de la vie d’autrefois.

Salle des machines. photo DR

On peut ainsi continuer à sauvegarder d’autres moulins en appliquant ce nouveau procédé qui protège l’esthétique traditionnelle tout en participant au développement des énergies renouvelables et à la protection de l’environnement.

L’aventure du “Moulin de la Fée” dans la région guérandaise a eu le soutien de l’ADEME, EDF, la Région des Pays de Loire et le Conseil Général de Loire- Atlantique. Le projet a été subventionné au tiers . Comme tout prototype, le moulin est évolutif mais fonctionne et se visite depuis début 2005. Ainsi la preuve est faite qu’un moulin à vent “ancien” peut être transformé en aérogénérateur moderne et donc fonctionner sans intervention humaine.

Je compte vendre le moulin en 2006 à la fin de la mise au point définitive afin que d’autres personnes poursuivent cette belle aventure On pourrait reproduire de tels moulins par région ou par département. Pour cela je recherche des personnes intéressées pour mettre en place une structure permettant la commercialisation du concept (association, coopérative, société, etc…). Actuellement 3 projets sont envisagés.

Michel Mortier

Paru dans le Monde des Moulins n°14 d’octobre 2005

Catégories : Zoom

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *