Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Le moulin à vent de Collioure fut probablement un des premiers construits en Catalogne-Nord. .Le 11 février 1337, Raymond de Toulouse, procureur du roi de Majorque Jacques III, autorisait Jacques Ermengold de Collioure à construire et à exploiter un moulin à vent au lieu-dit “La Cortina”.

Vue du moulin de Collioure – photo G.Biotteau

Au début, il fonctionna comme un moulin à grains. Deux vieilles meules subsistent encore au pied des escaliers du moulin. Il fut ensuite transformé en moulin à huile mais faute d’archives, nous ne savons pas quand (peut-être au XIXème siècle ?). Par la suite, deux autres moulins à vent furent bâtis à Collioure. L’un situé au nord du village fut transformé par Vauban en fort :
“le Fort Rond”. L’autre est situé au dessus de la rivière, le Douy.
Il ne reste que quelques pierres dans une propriété privée.

Intérieur du moulin – photo M.Sicard

La municipalité de Collioure, propriétaire du moulin a entrepris sa restauration en l’an 2000. Les travaux confiés au charpentier Bernard Garibal de Lautrec (Tarn ), furent réalisés à l’ancienne au moyen d’une chèvre. Ils ont été terminés en 2001. La tour du moulin relativement en bon état possède une porte orientée vers le sud car le vent le plus fort, “la Tramontane” souffle au nord. La cheminée qui permettait au meunier de réchauffer son repas et qui lui procurait de la chaleur est située en face de l’entrée. A gauche de celle-ci, l’escalier permet d’accéder aux engrenages : le rouet et la lanterne dont les dents sont découpées dans le buis. A l’extérieur, la grande queue qui permet d’orienter le toit selon le vent, était à l’origine tirée par un âne ou un mulet.
Son écurie se trouve sous le moulin, dans le côté est de la butte. Faute d’âne, les “amis du moulin” se mettent à quatre pour pousser la queue.

L’association des “Amis du moulin de Collioure” (loi 1901) a pour but d’animer le moulin, de le faire visiter aux touristes, à des groupes, à des écoles, à des journalistes, à des équipes de télévision, à des personnalités de passage etc… Elle assure les Journées du Patrimoine en septembre. Son siège est à la mairie de Collioure (66.190).

NDLR : Le moulin, au sommet d’une colline plantée de 1200 oliviers, domine magnifiquement la baie de Collioure.

André Cortade

Paru dans le Monde des Moulins n°16 d’avril 2006

Catégories : Zoom

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *