Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

En tant qu’écomusée, le Moulin de la Sée aborde l’ancrage économique des activités des moulins dans la région. Car des moulins dans la vallée, il y en a eu… Ils étaient très nombreux même, et ils ont constitué le paysage industriel de la vallée de la Sée, mais aussi du Mortainais, faisant du territoire un véritable Centre industriel qui a vu travailler des milliers d’ouvriers à travers les siècles. Vallée aux cent moulins…
La présence attestée des moulins dans cette vallée remonte à 1539, au Moulin de la Thébaudière à Sourdeval, où il est évoqué un moulin à papier : ce sera le premier d’une longue liste… À une certaine époque, on dénombre jusqu’à 94 moulins le long du fleuve.
Une industrie qui a traversé les âges… Les archives les plus anciennes parlent de la fabrication de papier à partir de vieux chiffons (et notamment des voiles des chalutiers des Terre-Neuvas). D’une grande réputation, le papier estampillé « Vallée de Brouains » ou encore « Sourdeval en Normandie », traversera les mers et les frontières pour se retrouver sous la plume de William Shakespeare ou des tsars de Russie !

Écomusée du Moulin de la Sée

Plus tard, alors que décline la production de papier, les activités de forge ou de taillanderie (fabrication d’outils tranchants) vont se développer. Des artisans potiers d’étain, bénéficiant des progrès techniques de la Révolution Industrielle, transforment les moulins à papier en ateliers métallurgiques où ils fabriquent des couverts en métal aciéré. Les couverts autrefois fabriqués à partir d’étain, trop fragiles et cassants, sont alors renforcés par une armature en acier, puis recouverts d’étain. Avec ces couverts plus solides, débute alors la fabrication en série des articles de cuisine, naissent des couverts rassemblés en ménagères et se développe l’art de la table.
Des ateliers-usines voient le jour, où des dizaines d’ouvriers travaillent souvent à la pièce. Dans la première moitié du 20e siècle, l’inox fait son entrée à Sourdeval dans l’usine Letavernier, qui devient alors capitale de l’inox. Lorence, Degrenne, Lebrun… Tant de noms qui ont fait l’heure glorieuse de la région de Sourdeval.
Découvrez l’histoire des hommes et des techniques au cœur de la Vallée de la Sée, accompagné du guide.

Écomusée du Moulin de la Sée – 2 le Moulin de Brouains, 50150 Brouains Tel : 02 33 49 76 64
Courriel : contact@moulindelasee.fr

Publié dans le Monde des Moulins n° 75 de janvier 2021

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *