Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Moulin de Champagnac

  1. France
  2. »
  3. Nouvelle-Aquitaine
  4. »
  5. Haute-Vienne
  6. » Moulin de Champagnac
Françoise et Michel Peyraud, avec Thierry Croix devant la roue terminée du Moulin de Champagnac. Photo Marie-Claire Rive
Address:
87150 Champagnac-la-Rivière, Haute-Vienne, Nouvelle-Aquitaine, France
Description:

Moulins à eau

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Une roue toute neuve pour le Moulin de Champagnac

Françoise et Michel Peyraud sont les heureux propriétaires du Moulin de Champagnac. Ils l'habitent depuis 1981.
Ce moulin à farine banal du XVIIe siècle, situé sur la Commune de Rochechouart en Haute-Vienne, est alimenté en eau par la Gorre, affluent de la Vienne, tout comme les 11 autres moulins, presque tous rénovés en habitation. C'est une chaussée de 30 m de large qui permet d'alimenter le moulin. Le Moulin de Champagnac a cessé de fonctionner le 31 décembre 1963.
N'ayant pas tourné depuis bien longtemps, la roue était bien dégradée et les nouveaux propriétaires ont décidé de la restaurer. C'est pourquoi l'Entreprise Croix (basée à La Cornuaille) a été contactée pour réaliser cette roue. Le plan de l'ancienne roue ayant été conservé, il a été bien utile pour construire sa remplaçante, même si quelques améliorations ont pu être apportées dans la réalisation finale.
Cette roue à aubes est en chêne, mesure 5 m de diamètre et 1,25 m de large, avec 30 aubes de 7 planches chacune.
Montée toute entière dans les ateliers de l'entreprise, puis en "demi-lune" pour le transport et pour la mise en place, cette roue a demandé un jour et demi pour être installée dans son logement. La mise en eau a eu lieu le 12 octobre 2016. La dépense a été importante, mais elle a pu être un peu allégée grâce à la labellisation par la Fondation du Patrimoine en date du 31 mars 2016. Tout le mécanisme intérieur ayant été enlevé par le dernier meunier, il n'est pas question de refaire de la farine dans le moulin, mais, pour l'avenir, ses propriétaires ont l'intention de faire tourner la roue afin de produire de l'électricité... le Moulin de Champagnac deviendra alors, lui aussi, un moulin producteur !

Article paru dans le Monde des Moulins - N°63 - janvier 2018

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *