Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Moulin d’Andé

  1. France
  2. »
  3. Normandie
  4. »
  5. Eure
  6. » Moulin d’Andé
Moulin d'Andé
Schéma du moulin-pendant - Dessin D. Jones, TIMS'82 Symposium
Un des cinq vérins - Photo M. Lajoie-Mazenc
Address:
Moulin d'Andé 27430 Andé, Eure, Normandie, France
Description:

Un des derniers moulins pendants de France. Le moulin, probablement construit au XIIe siècle, est classé monument historique.
Il possède encore sa roue pendante, ses meules. Racheté en 1957 par son actuelle propriétaire, le moulin devient un lieu à vocation culturelle, il sera une maison d'accueil et de travail artistique et intellectuelle ainsi qu'un foyer d'animation et de manifestations culturelles pour la région.

Contact :
Moulin d'Andé
65 rue du moulin
27430 Andé
tél. : 33 (0)2 32 59 90 89
fax : 33 (0)2 32 61 08 78
courriel : moulin@moulinande.asso.fr
site internet : www.moulinande.com

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Notre première sortie du samedi matin nous a conduits dans le Pays de Louviers, au moulin d'Andé. Situé sur un bras de la Seine, entre Les Andelys et Rouen, ce moulin-pendant datant probablement du XIIème siècle, existe avec
certitude depuis le début du XVème siècle, « faisant blé et farine ». Victime de la construction du barrage de Poses (1874) qui a fait remonter de 1,20m le niveau de l'eau du fl euve, le moulin d'Andé s'est arrêté en 1875, comme les moulins voisins de Muids et de Connelles.

Ayant appartenu successivement à différents notables (parmi lesquels le constructeur automobile Louis Renault), il appartient maintenant à Suzanne Lipinska. Inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Sites et Monuments Historiques
depuis 1943, le moulin d'Andé, grâce à Mme Lipinska, est devenu un centre de rencontres culturelles très actif pour la musique et le théâtre. Depuis 2004 , c'est un Centre européen de l'écriture cinématographique (en 1962, il a servi de cadre au tournage du fi lm «Jules et Jim» de François Truffaut). C'est une véritable entreprise qui emploie treize salariés à temps plein, qui abrite des concerts pratiquement tous les week-ends, des festivals tout au long de l'année, ainsi que des séminaires, des colloques, des expositions et des réceptions privées.

Le cadre des diverses manifestations culturelles a été organisé dans le moulin avec la volonté de maintenir les différentes composantes du mécanisme qui ont gardé leur place d'antan et malgré les nombreuses années d'abandon. La partie supérieure de la roue à aubes a été restaurée en 2003.

A l'entrée du moulin, une très belle maquette en bois, «chef d'oeuvre» du compagnon «Normandla- Sagesse» (Didier Hauss), nous montre les caractéristiques de ce moulin-pendant. Comme le montre aussi le dessin de David Jones, la roue à aubes peut être montée ou descendue grâce à un système de relevage avec vis et vérins. La conception du moulin est fondée sur le plancher, sorte de plate-forme à laquelle est suspendue la roue motrice et qui supporte l'ensemble du mécanisme et les meules. A l'intérieur du moulin, les meules, les vis et vérins en bois sont encore en place sur le plancher, dans la salle du moulin actuellement aménagée en salon.

Dernier survivant des moulins de ce type, le moulin d'Andé possède une incontestable valeur historique.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°30 - octobre 2009

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Le Moulin d'Andé est un moulin des XVe et XVIIIe siècles, de type dit à roue pendante, situé à Andé, dans le département de l'Eure, en région Normandie. Il s'agit d'un des derniers exemples de ce type de construction, non seulement en France, mais également en Europe occidentale. L'édifice, devenu un centre culturel au milieu du XXe siècle, fait l'objet d'une inscription au titre des Monuments Historiques par un arrêté du 6 février 1995 et d'un classement par arrêté du 12 octobre 1995. Quant au parc qui l'entoure, il fait l'objet d'une inscription au titre des Monuments Historiques par arrêté du 16 mai 2008.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°67 - janvier 2019

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *