Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Soucieuse d’informer et de former le public de tous âges, l’Association des Moulins du Lot-et-Garonne s’est dotée, depuis plusieurs années, de maquettes réalisées par ses bénévoles, pour le plus grand plaisir des visiteurs lors de ses manifestations.

Il est toujours tentant de toucher, de voir et de faire tourner une reproduction réduite d’un mécanisme de moulin.
N’y a-t-il pas un besoin, surtout pour nos jeunes, de quitter le virtuel pour manipuler, comprendre, se rappeler comment ça marche ? Car désormais la mécanique tant sécurisée interdit toute intervention.

Nos amis : Jean Boizon (maintenant décédé) et Hubert Laurent ont d’abord été captivés par le télégraphe Chappe, qui précéda le télégraphe Morse. Qu’a-t-il de commun avec les moulins ? À la recherche de points hauts et visibles de loin, ces bras articulés étaient le plus souvent installés sur des tours de moulins à vent abandonnés.
Deux maquettes au 1/3 peuvent être utilisées pour communiquer, et une leçon de transcription avait été mise au point pour faire manipuler tout un groupe de néophytes…

Jean Boizon avait aussi réalisé une roue à aubes mue par l’eau. Elle peut être déplacée sur les lieux de fête et son mouvement est toujours captivant.

Dans cette lignée, Jean-Louis Milon (président de l’ADAM LG) a eu l’idée de décomposer les différentes transmissions de mouvements en autant de petites maquettes que jeunes et moins jeunes peuvent choisir, accaparer et animer le temps de comprendre le mécanisme.
Voici les explications très simples qui peuvent être données sur ces maquettes, en relation avec les moulins :

1) L’arbre de transmission

Un arbre va des racines aux feuilles, de la terre vers le ciel ! L’arbre de transmission va d’un moteur vers son utilisation : la roue ou la poulie.

2) L’inertie

En ajoutant dans la transmission un lourd cylindre, on lisse les variations de la vitesse, comme le fait la meule de pierre.


3) L’arbre à cames

Les picots placés sur l’arbre soulèvent les marteaux qui retombent en écrasant :

  • le chiffon pour la pâte à papier
  • les fibres de chanvre ou de lin pour obtenir du fil qui sera tissé
  • l’écorce de noyer, de chêne, de châtaigner, afin d’obtenir du tanin utilisé pour le tannage du cuir.

4) Le cliquet anti-retour

Il empêche la marche arrière qui serait préjudiciable à certaines machines comme les tapis roulants ou les chaînes à godets.

5) Le système bielle-manivelle

Comment secouer de droite à gauche la mouture sur un tamis pour séparer la farine du son ?
Le système bielle-manivelle transforme le mouvement tournant (rotatif) de la roue de moulin en mouvement de va-et-vient (alternatif) du tamis.


6) Le renvoi d’angle

Il est nécessaire de transformer le mouvement de la roue hydraulique verticale, ou celui des ailes du moulin, pour le transmettre aux meules qui, elles, tournent dans un plan horizontal. Cette transformation du mouvement se fait au moyen d’un engrenage, construit ici avec des dents en bois.

7) La force centrifuge

Le régulateur centrifuge, ou régulateur à boules, permet d’actionner une clochette si le moulin va trop vite, et même de régler la voilure sur certains moulins à vent.
Ces fonctions sont réalisables grâce à l’écartement des bras du régulateur en fonction de la vitesse.

On retrouve tous ces mouvements dans le fonctionnement d’un moteur de voiture, par exemple, mais sans pouvoir y toucher pour comprendre. Ces petites maquettes permettent de mettre une image sur les termes techniques.
En complément de la manipulation des maquettes, un questionnaire adapté à l’âge est disponible pour les bons élèves !
Les seules précautions pour manipuler ces objets en bois verni sont désormais d’ordre sanitaire avec la nécessité de désinfecter les mains, mais cela ne doit pas empêcher d’en profiter.

Association Des Amis des Moulins du Lot-et-Garonne (ADAM-LG)

NDLR : Sur ce même sujet concernant l’utilisation de maquettes à des fins pédagogiques, il peut être utile de consulter le Cahier du Monde des Moulins n°4 intitulé « Des maquettes pour comprendre les moulins à vent », disponible dans la “Boutique” de ce numéro p33.

Publié dans le Monde des Moulins n° 75 de janvier 2021

Catégories : Technique

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *