Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

La Grande Saline de Salins-les-Bains (France) qui a exploité des saumures depuis le Moyen Age, et vraisemblablement avant, a cessé de fonctionner en 1962. Inscrite depuis 2002 sur la liste indicative du Patrimoine Mondial, elle a été inscrite en tant qu’extension de la Saline d’Arc-et-Senans. Le site s’intitule désormais De la Grande Saline de Salins-les-Bains à la saline royale d’Arc-et- Senans, la production de sel ignigène. L’extension comprend trois bâtiments : magasins à sel, bâtiment du puits d’Amont et un ancien logement. Elle est reliée à la saline d’Arc-et-Senans et témoigne de l’histoire de la production de sel en France.

La saline royale d’Arc-et-Senans, à proximité de Besançon, est l’oeuvre de Claude Nicolas Ledoux. Sa construction, qui débuta en 1775 sous le règne de Louis XVI, est la première grande réalisation d’architecture industrielle qui reflète l’idéal de progrès du siècle des Lumières. Ce vaste ouvrage fut conçu pour permettre une organisation rationnelle et hiérarchisée du travail. La construction initiale en demi-cercle devait être suivie de l’édification d’une cité idéale, qui demeura à l’état de projet.

Pour en savoir plus : http://www.salinesdesalins.com/

Informations tirées du site Internet du Patrimoine de l’UNESCO 

Paru dans le Monde des Moulins n°32 d’avril 2010

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *