Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Le Journal officiel de la République française du 03/04/2013, n° 14578, p. 5538-5550.

Le recensement des immeubles protégés au titre des Monuments Historiques fait état de 50 nouveaux bâtiments classés et de 310 nouveaux inscrits. Toutefois, un même bâtiment peut avoir des parties inscrites alors que d’autres sont  lassées. Parmi ces protections, nous avons repéré quelques moulins, sites de moulins et mobiliers hydrauliques.

Ardèche

Annonay – Davézieux
Papeteries Montgolfier – Canson : façades et toitures des bâtiments situés sur la rive gauche de la Deûme au sud, à l’exception des extensions ajoutées dans la deuxième cour et contre l’aile nord-ouest (cad. Davézieux AB 175, 177) ; les sous-sols de ces bâtiments et le rez-de-chaussée de l’aile sont sur la deuxième cour en totalité ; le four à pain ; les façades et toitures de la passerelle sur la Deûme (cad. Davézieux AB 176) et du bâtiment situé sur la rive droite jusqu’au premier pont (cad. Annonay AC 971) ; la chapelle (église paroissiale depuis 1992) en totalité (cad. Davézieux AB 92) ; le monument commémorant l’invention de la montgolfière (cad. Davézieux AB 175) : inscription par arrêté du 20 juillet 2012.


Charente

Angoulême
La cheminée de l’ancienne papeterie de Saint-Cybard-le-Nil, en totalité (cad. AH 349) : par arrêté du 18 mai 2012.

Charente-Maritime

Saint-Georges-d’Oléron
Les écluses à poissons des Sables-Vignier (cad. non cadastré, domaine public) : inscription par arrêté du 14 juin 2012.

Passe à poissons – Photo Sud-Ouest

Hérault

Pézenas
Le moulin de Conas en totalité (cad. AP 227) : inscription par arrêté du 25 avril 2012.

Meuse

Montiers-sur-Saulx
Fleuristerie d’Orges, 4 chemin de la Fleuristerie : le moulin, façades et toitures, sa roue, les mécanismes d’entraînement des machines, la turbine (cad. AE 97) : inscription par arrêté du 12 janvier 2012.
Voir l’article “Le monde des moulins” n° 12 p 12 (Avril 2012)

Montiers-sur-Saulx
Fonderies d’Ecurey : l’emprise du site d’Ecurey, situé hameau d’Ecurey : les logements et les jardins ouvriers ; les halles de fonderie, les magasins de modèles, l’atelier d’ajustage et de modelage, le bâtiment de la turbine, la chapelle en totalité ; les façades et les toitures de la halle d’expédition, du magasin de stockage, de l’ancienne halle à coulée, de la conciergerie ; les aménagements hydrauliques ouverts et couverts : canaux et biefs (en eau et hors d’eau) avec leurs maçonneries, les ponts avec garde-corps en fonte et le système de vannage (cad. F 163, 165, 166, 169, 304, 307, 309, 342 à 349, 361, 378, 379), ainsi que le sol des parcelles F 170 et 302 du site historique de l’ancienne abbaye : inscription par arrêté du 21 décembre 2012.

Rhône

Marcilly-d’Azergues
Château dit “Château de Varax”, sis 158 Chemin de Montessuy : le château en totalité (intérieur et extérieur) et tous les bâtiments : le corps de logis, la chapelle, les pavillons, les communs, l’orangerie, le réseau hydraulique, la glacière, le réseau de drainage, les jardins, l’enceinte matérialisée par 14 km de murets, la conciergerie, les colonnes des Tuileries ainsi que les parcelles sur lesquelles le domaine se trouve (cad. A 462, 464, 472, 473, 475, 483, 496 à 498, 502 à 515, 762 à 764, 938, 1451 à 1453, lieu-dit Clos du Château de Varax et lieu-dit “Aux Iles”) : inscription par arrêté du 26 décembre 2012.

Haute-Saône

Baignes
Anciennes forges de Baignes, rue des Forges : en totalité les parties suivantes, telles qu’elles sont délimitées sur le plan joint à l’arrêté : les deux corps de logements ouvriers qui font face à l’entrée, l’orangerie, la grille nord ; le bâtiment en arc de cercle (écuries et magasins); la base de l’ancien haut-fourneau ; l’ancien bâtiment de la machine à vapeur, le grand bâtiment d’atelier à l’est, la maison du directeur de la fonderie, le pigeonnier ; la maison du maître de forge, ses communs, son jardin, sa cour et ses clôtures ; le réseau hydraulique, en grande partie enterré, depuis la Font jusqu’au bâtiment en arc de cercle et à l’orangerie ; les sols des parcelles B 430 à 432, 742, 788, 790, 791, 841, 858, 871, 873, 874, 879, 906 à 910 : classement par arrêté du 5 décembre 2012.

Saône-et-Loire

Chalon-sur-Saône
Le Moulin de la Sucrerie blanche, sis 36 Quai Saint-Cosme, en totalité (cad. CN 28, cf. plan cadastral annexé à l’arrêté) : inscription par arrêté du 8 octobre 2012.

Moulin de la Sucrerie – Photo “La Fabrique – Pour la sauvegarde du
patrimoine industriel”

Sarthe

Le Lude
Château du Lude : le tympan hydraulique* avec sa roue motrice dans son abri et le canal d’irrigation correspondant (cad. AN 33, 34, 60) : inscription par arrêté du 7 février 2012.
* pour plus d’information sur le tympan hydraulique : http://www.unicaen.fr/ersam/machines.php?fichier=/machineEau/tympan

Vienne

Ligugé
Ancienne filature : les restes de l’ancienne filature (cad. AY 128 à 130), ainsi que les façades et les toitures du logis patronal et sa grange à trois nefs (cad. AY 111) : inscription par arrêté du 23 mars 2012.
Pour en savoir plus :  https://inventaire.poitoucharentes.fr/documents/fichiers/inventaires_thematique/patrimoine_industriel/la-filature-de-liguge.pdf

Moulin – Photo “La Fabrique”

Yonne

Vermenton
Abbaye de Reigny, sise au hameau de Reigny : l’abbaye, à l’exception des parties déjà classées, y compris les parties désignées comme suit : le réseau hydraulique (canaux, canalisations souterraines et aériennes, digues, étang et ponts) (cad. F 8, 9, 11, 56 à 66, 73, 74, 89 à 93, 95) ; le bief (cad. F 73, 74, 76, 96) ; les sols archéologiques (cad. F 59, 62 à 65) ; le cellier (cad. F 65) ; les vestiges du bâtiment des convers et du cloître (cad. F 64, 65) ; les vestiges de l’église (cad. F 62, 64, 65) ; le bâtiment de basse-cour (cad. F 64) ; les murs de clôture et leurs portails (cad. F 56, 57, 59 à 66, 76, 95, cf. plans cadastraux annexés à l’arrêté) : inscription par arrêté du 16 juillet 2012.
Hôtel des abbés commendataires de l’abbaye de Reigny, sis au hameau de Reigny : les façades ; les toitures ; les structures porteuses (cad. F 68, cf. plan cadastral annexé à l’arrêté) : inscription par arrêté du 10 juillet 2012.
Moulin de l’Abbaye de Reigny (Yonne), sis au hameau de Reigny : les façades et toitures (cad. F 93, cf. plan cadastral annexé à l’arrêté) : inscription par arrêté du 10 juillet 2012.

Radiation / abrogation

Corvol-l’Orgueilleux (Nièvre)
Les anciennes papeteries de Villette sont radiées de la liste des monuments historiques : arrêté du 15 mars 2012.

Relevé proposé par Dominique Charpentier

Paru dans le Monde des Moulins n°47 de janvier 2014


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *