Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Auteur : Germain Sicard, Matthew Landry, William N. Goetzmann

Les économistes avaient jusqu’à  présent fait remonter l’origine des sociétés anonymes par actions au XVIIe siècle, alors que Germain SICARD avait montré, dans sa thèse publiée en 1953, que les moulins de Toulouse, du Bazacle et du Chà¢teau Narbonnais, avaient créé ces sociétés anonymes quatre siècles auparavant. Curieusement ignoré pendant 60 ans, redécouvert par des chercheurs de l’Université de Yale (USA), ce travail d’histoire économique des moulins vient d’être traduit en anglais pour une large diffusion.
L’Université de Yale vient de publier la traduction de l’oeuvre de Germain Sicard de 1952, démontrant que les premières sociétés à actions datent du Moyen-à‚ge, pour les moulins du Bazacle et du Chà¢teau Narbonnais de Toulouse, et non du XVIIe siècle.

Editeur : Yale University Press

Tarif : 69,65 €

Nombre de pages : 480

Date de publication : 05/09/2015

ISBN : 300156480

Catégories : BibliographieDivers

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *