Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Il y a quelques années encore, le Moulin de Flixecourt, appelé « Moulin Basile », n’était qu’une ruine dressée à l’entrée du bourg, en arrivant d’Amiens : seule, était restée en place, aux quatre vents, une partie des murs en pierre. Aujourd’hui, le moulin a retrouvé son aspect d’antan, après sa restauration complète par la commune. Coût de l’opération : 700 000 €.

Moulin de Flixecourt

La CCNS espère obtenir 25 000 € de plus pour le moulin
Le site n’en a pas fini avec les travaux : la Communauté de Communes Nièvre et Somme (CCNS) souhaite en faire l’un de ses points touristiques pour découvrir le territoire. « Il n’y aura personne à l’intérieur pour accueillir les visiteurs, précise le président de la CCNS, René Lognon : ce sera un moulin parlant ! » L’édifice sera équipé d’écrans numériques interactifs qui aideront à découvrir le territoire, à trouver un restaurant, une balade… Cet aménagement, budgété à 10 000 €, aurait déjà pu être réalisé. Le président de la CCNS a préféré attendre un peu, dans l’espoir de décrocher des aides supplémentaires. Le Conseil départemental de la Somme va lancer en fin d’année un appel à projets touristiques, et, si l’aménagement du moulin est retenu, une aide supplémentaire de 25 000 € serait attribuée.
Une hypothèse qui justifie largement ces délais supplémentaires, selon René Lognon. Des délais qui ne remettent pas en cause l’objectif de la Communauté de Communes : ouvrir le moulin de Flixecourt au public dès l’été 2021.

250 000 € pour le tourisme
La Communauté de Communes Nièvre et Somme a décidé de faire un emprunt de
250 000 € pour pouvoir réaliser au plus vite trois projets touristiques : la création et le fléchage de quatre chemins piétonniers par an (le premier entre La Chaussée-Tirancourt et Belloy-sur-Somme), l’aménagement du moulin de Flixecourt et la réhabilitation de la Maison éclusière de Picquigny.
Ce dernier chantier, en cours, devrait coûter 250 000 €, avec des aides du Département, de la Région et de la commune. La maison éclusière de Picquigny deviendra alors le siège de l’Office de Tourisme Nièvre et Somme, et aura deux annexes : le siège actuel à Ailly-sur-Somme et le Moulin de Flixecourt.

D’après Olivier Bacquet – “Le Journal d’Abbeville” du 21 octobre 2020. Transmis par Jacques Lenfant.
Voir aussi le MdM n°60 p 4

Paru dans Le Monde des Moulins n°77 – juillet 2021

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *