Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Moulin de Lustrac

  1. France
  2. »
  3. Nouvelle-Aquitaine
  4. »
  5. Lot-et-Garonne
  6. »
  7. Moulin de Lustrac
Moulin de Lustrac - Photo E.Charpentier.
Moulin de Lustrac. photo mariefb.pagesperso-orange.fr
Moulin de Lustrac. photo mariefb.pagesperso-orange.fr
Moulin de Lustrac - Photo E.Charpentier.Moulin de Lustrac. photo mariefb.pagesperso-orange.frMoulin de Lustrac. photo mariefb.pagesperso-orange.fr
Address:
47140 Trentels, Lot-et-Garonne, Nouvelle-Aquitaine, France
Description:

Moulin à eau

Plus d'infos : http://mariefb.pagesperso-orange.fr

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Entre Villeneuve-sur-Lot et Fumel, le moulin de Lustrac, à Trentels, est l'un des plus beaux moulins le long du Lot. Indissociable du puissant château dont seuls quelques mètres les séparent, il apparaît dès 1296 et a appartenu à diverses familles successives dont les Lustrac. Transformé en 1929 en centrale hydroélectrique, il a depuis 1972 été restauré. Ce puissant bâtiment quadrangulaire aux murs percés de rares et étroites ouvertures dont seul le deuxième étage à colombages vient atténuer la sévérité, constitue véritablement le prolongement sur le Lot de la forteresse contiguë. Renforcé d'une échauguette d'angle et d'une bretèche protégeant la porte, il illustre la puissance économique et politique des Lustrac dont le rôle régional fut considérable, tout particulièrement au XVIème siècle. Une longue chaussée destinée à fournir l'eau nécessaire, coupe la rivière en diagonale et a entraîné la mise en place au XIXème siècle d'une écluse entre moulin et château, séparant les deux édifi ces l'un de l'autre. Les grosses meules encore en place attestent de l'importance commerciale du site, à cette époque appuyée sur la navigation fl uviale. Le château, le moulin avec son bief, l'écluse et le barrage jusqu'à l'axe central de la rivière, ont été inscrits sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 1er février 1988.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°29 - juillet 2009

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *