Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

À l’occasion d’un voyage privé, le président de la FDMF, Alain Eyquem, et Daniel Mazouin, administrateur, spécialiste des moulins à vent, ont rencontré les membres actifs de l’Association pour la Sauvegarde et la Valorisation du Patrimoine de l’île de Marie-Galante (ASVP), en Guadeloupe. Un programme mis en place par l’ASVP du 19 au 21 janvier dernier a permis de réunir les personnes intéressées par le patrimoine des moulins, de réaffirmer l’importance de fédérer les compétences à tous les niveaux, de tenter de répondre à l’attente légitime de la population marie-galantaise. Le colloque organisé à cet effet, et au cours duquel la FDMF présenta une conférence sur la thématique de la mise en valeur touristique de ce patrimoine, connut un grand succès avec l’intervention d’historiens, d’universitaires, de l’INRAP. Cet événement s’est tenu à l’Écomusée Murat de la ville de Saint-Louis et a rassemblé 120 personnes. Au cours de ces trois jours, nombre de sites furent visités et plusieurs projets se dessinent, avec en particulier celui d’une route des moulins sur l’île. Un colloque international sur les moulins des Caraïbes, sous l’autorité de Joël Raboteur, maître de conférences en économie à l’université des Antilles, devrait se tenir en fin d’année.

Capesterre-de-Marie-Galante : au centre M. Joseph Cornano, Président ASVP, à gauche, Mme le Maire, Marlène Miraculeux-Bourgeois, en discussion avec Alain Eyquem, Président FDMF. Photo Chantal Eyquem.

Au cours de ce séjour, la FDMF a pu rencontrer le Conseil Régional et Départemental de la Guadeloupe, la DRAC, l’INRAP, les maires de la Communauté de Communes de Marie- Galante. La réception par Mme le Maire de la commune de Capesterre fut touchante à bien des égards quand on réalise la catastrophe qui frappe cette ville, avec la présence des sargasses dont la nocivité affecte gravement l’économie locale et la santé des habitants. La FDMF a pu apporter son soutien et accompagnera au mieux le projet de réhabilitation du moulin de la commune.

Il convient de remercier le dynamique président de l’ASVP, Joseph Cornano, également adjoint au Maire délégué au Tourisme de la Commune de Saint-Louis, qui organisa ces trois jours fort enrichissants. Il nous fit part à cette occasion de l’excellent souvenir qu’il garde du séjour de la délégation guadeloupéenne au Congrès Forum 2018, à Jonzac.

Article paru dans le Monde des Moulins – N°68 – avril 2019


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *