Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Edito

“L’arbre devient solide sous le vent” Sénèque.
Pour qui se passionne et s’engage résolument dans la préservation et la promotion du Patrimoine, les perspectives ne semblent guère réjouissantes…
Sur le plan des financements publics, les annonces de diminution des dotations de l’état aux communes, départements, régions (il est question d’une diminution de 10 milliards d’ici à 2017) ne sont pas de bon augure pour tout projet de réhabilitation engagé par une collectivité territoriale.
Sur le plan de la législation, la mise en place de la restauration de la continuité écologique provoque chez les propriétaires de moulins à eau (publics ou privés) des inquiétudes légitimes tant les contraintes semblent disproportionnées, les solutions envisagées souvent inadaptées et exagérément coûteuses. Nous avons à dénoncer les excès de quelques environnementalistes radicaux qui font preuve d’un manque évident de réalisme et de cohérence.
Ces difficultés vécues ou annoncées ont pourtant un effet dynamisant puisque l’obligation nous est faite de montrer que le monde des moulins n’est pas une entité inerte, complaisante et défaitiste. Du terrain, où chacun agit auprès des acteurs de la rivière, à notre structure nationale en contact permanent avec les instances institutionnelles concernées, les points de vue que nous défendons commencent à recevoir un écho favorable. La stratégie que nous avons choisie depuis plusieurs années maintenant, qui voulait que nous soyons critiques quand il le fallait, mais constructifs quand nous en avions l’occasion, semble être maintenant suivie par d’autres associations qui ne se cantonnent plus maintenant dans une simple attitude revendicative souvent préjudiciable pour l’image des moulins.
Nous avons ainsi mis en place une organisation mieux adaptée à la situation : une commission juridique de cinq membres, des Rencontres Techniques et Juridiques de formation et d’information, le lancement de la thématique des “Moulins Producteurs” qui se concrétisera à nouveau par le “Deuxième Forum des Moulins Producteurs” en 2015 en Bretagne, le projet européen Restor-Hydro qui monte en puissance pour le développement d’une filière, le développement de la promotion des moulins avec les Journées Européennes des Moulins le 3e week-end de mai, l’approche du monde de l’entreprise en privilégiant celles spécialisées dans la réhabilitation et l’équipement des moulins, le rôle d’éditeur pour la publication d’un ouvrage en partenariat avec l’INRAP. Autant d’initiatives qui nous permettent d’être crédibles aux yeux d’interlocuteurs ignorant notre travail.
Le chemin est encore long et difficile, mais continuons à nous armer pour mieux convaincre, mieux expliquer, mieux nous faire entendre et promouvoir l’idée que les moulins ont encore de l’avenir.
Le prochain Congrès que nos amis de l’Association des Moulins Vosgiens préparent illustrera sans aucun doute cette volonté au service des moulins. Ne manquez pas de vous inscrire, nous aurons le plaisir de nous y rencontrer !

Alain Eyquem

 

Découvrez les numéros déjà parus...

S’abonner au Monde des Moulins...

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *