Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Edito

La rentrée, est-ce un retour à la routine ?
Les rencontres que nous faisons les uns et les autres, les courriers que nous recevons, nous interrogent et nous obligent à être vigilants et à vous mettre en garde : on nous rapporte des cas d’incompétence et d’anomalies dans des chantiers de remise en état de moulins. Si le beau moulin à vent de Lansac en Gironde, si bien restauré, support publicitaire sur les autobus de la communauté urbaine bordelaise vante la région, nous en sommes ravis et très fiers. Par contre nous devons admettre que les mots “moulin” et “énergie” sont très porteurs en matière de communication tant ils sont utilisés par des entrepreneurs plus ou moins scrupuleux qui s’en emparent et nous proposent leurs produits ou services.
Mais l’authenticité et le sérieux n’accompagnent pas toujours ces alléchantes publicités. J’invite tous les présidents d’association à proposer leur participation aux réunions de lancement de projets autour des moulins et à donner leur avis si cette coopération n’est pas déjà en place. Nous éviterons ainsi les déceptions et le gaspillage de fonds publics. Les moulins sont incontestablement un des éléments du patrimoine à prendre en compte et à respecter. J’insiste sur la nécessité de notre vigilance : rapprochez-vous de la fédération ou de ses associations pour vous faire conseiller et assister dans la mise en route d’un projet de restauration.
Pas de routine donc pour les amis des moulins dont le mouvement de sauvegarde date, en France, de 1932. Ne galvaudons pas toute cette énergie d’hier et d’aujourd’hui !
Pour l’heure, la lecture de la vingtdeuxième édition du “Monde des Moulins” vous mettra du baume au coeur j’en suis sûre. Toutes les restaurations ne sont pas ratées et certaines sont même remarquées et récompensées. D’autres sont en cours comme celui de Sannois présenté par Patricia Grincourt passionnée de moulin à vent. Un coup de chapeau à Jacques Beauvois, grand collectionneur, qui avec patience a rassemblé un patrimoine meulier extraordinaire.
Ce patrimoine indissociable de nos moulins est aujourd’hui entre les mains de la commune de la Ferté-sous- Jouarre, une garantie de sauvegarde pour les générations à venir. Jean Bruggeman, un des pionniers de notre mouvement national (nous lui devons le premier visuel de l’affiche de la Journée Nationale des Moulins, édité en 1995), nous parle d’un de ces nombreux moulins dont il a orchestré la remise en état.
Pierre Soulet vous conte l’histoire du moulin de Nagasse et tous les efforts de sa famille pour sauver ce qu’ils pouvaient : l’architecture du bâtiment et
le site. Un petit tour à Draguignan, avec le moulin à tan que nous avons eu la chance d’admirer lors des rencontres de décembre 2006, spécimen rare sauvé par Yves Fattori et la découverte d’ un appareil à cylindre particulier par Stéphane Mary.
Deux points tristes cependant :
– Le moulin de Cracra a subi les affres de la dernière tempête, mais ce moulin communal reçoit toutes les attentions de l’association qui l’entoure et mérite le soutien de chacun pour retrouver son éclat d’antan.
– les clefs du moulin de Saint Lys ne sont plus dans les mains de ses bénévoles qui l’ont restauré. L’association nous laisse des témoignages du beau travail effectué pour ce moulin communal.
Il me reste à souhaiter que nous soyons nombreux lors des rencontres d’automne autour des amis de l’Association “Moulins d’ici et d’ailleurs” les 19, 20 et 21 octobre. Pensez à vous inscrire rapidement pour faciliter le travail des dirigeants de cette toute jeune association.

A très bientôt.

Dominique Charpentier

 

Découvrez les numéros déjà parus...

S’abonner au Monde des Moulins...

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *