Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Le système «ara-ghatta» ou pot à rayons pour extraire l’eau des puits ouverts a probablement été découvert dans le passé en Inde. Avec son utilisation en Iran, elle est devenue la roue perse. L’araghatta lui-même est devenu le Rahat ou reghat en Inde du Nord. Omniprésent partout en Inde, il a pratiquement disparu avec l’abaissement de la nappe phréatique dans de nombreuses régions de l’Inde et l’arrivée de la pompe diesel et électrique. En tant qu’appareil, je suppose que la poulie qui est devenue la roue a été découverte pour la première fois autour de l’eau. Le puits lui-même est une découverte remarquable. Un trou dans le sol qui donne de l’eau a permis à l’humanité de «conquérir» les espaces ouverts et de se libérer de la tyrannie d’être liée aux rivières et aux lacs. La roue persane existe toujours dans certaines parties de l’Inde éloignée et avec sa disparition, une culture et une histoire de l’eau iront. Le Rainwater Club s’efforce de préserver cette culture et cette histoire de l’eau.

Vidéo signalée par Eric Charpentier

Catégories : Vidéothèque

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.