Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Véritable emblème gastronomique de la région, l’huile de noix du Périgord a obtenu officiellement son appellation d’origine contrôlée (AOC) à la suite d’un arrêté publié au Journal Officiel, à la fin 2018. Les premières bouteilles d’huile portant la mention AOC seront toutefois commercialisées à partir de l’automne prochain et seront obligatoirement le fruit de la récolte 2019. De fait, Carmen Vilhena de Castro, du Syndicat professionnel de la noix et du cerneau de noix du Périgord, rappelle que l’ensemble des acteurs ont jusqu’au 31 janvier prochain pour engager une procédure d’habilitation et ainsi pouvoir entrer dans cette nouvelle dynamique dès cette année. Environ un millier de producteurs de noix sont répartis sur plusieurs départements, comprenant la Dordogne, la Corrèze, le Lot-et-Garonne, l’Aveyron, la Charente et bien évidemment le Lot.
En effet, l’appellation établit une stricte aire géographique s’étalant sur les départements cités, où toutes les étapes de production et de transformation de l’huile de noix du Périgord doivent avoir lieu afin de rentrer dans le cahier des charges.
Prochaine étape pour la filière : la reconnaissance d’une appellation d’origine protégée par les autorités européennes : AOP ? À suivre donc.

Publié le 13/01/2019 dans la Dépêche du Midi

Article paru dans le Monde des Moulins n°68 d’avril 2019

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *