Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

La dernière réunion du Conseil d’Administration de la F.D.M.F. a avalisé le 7 juin le projet de voyage proposé par l’Association de Sauvegarde des Moulins de Bretagne. Ce voyage thématique vous entraînera à la découverte de l’une des originalités les plus notables que sont les moulins à mer.
Le principe de fonctionnement d’un moulin à marée consiste à retenir l’eau à marée haute après que celle-ci soit introduite naturellement dans l’étang. Cet étang est muni d’une porte “d’entrée” à deux battants qui s’ouvrent automatiquement sous la poussée des eaux et se referment sans autre intervention humaine quand la marée est sur le point de redescendre. Il suffit au meunier d’attendre que la marée ait suffisamment “dénoyé” les roues pour que celui-ci relève les vannes des coursiers et dirige ainsi les eaux vers lesdites roues, entraînant de la sorte le mécanisme.

De Paimpol à St-Malo, le programme concocté par Eric Drouart comprendra deux circuits, où terre et mer seront intimement mêlées.

Vendredi 10 Octobre

– Accueil des participants à St-Brieuc (accès par le train ou par la 4 voies). Hébergement en hôtel 2 étoiles. Promenade sur l’anse d’Yffignac, Maison de la Baie, projection de films.

Samedi 11 octobre

– Partance pour l’île de Brehat, visite du moulin à marée de Birlot restauré. Machinerie reconstituée sur des plans du XVIIème siècle. Roue diamètre 450, 2 portes à mer et une vanne pelle. Promenade dans un cadre paradisiaque et déjeuner sur l’île.

bouteurope
Moulin à marée de Birlot

– Visite du moulin à vent de Craca, moulin tour en fonctionnement avec une paire de meules, coiffe et essentes de châtaignier et mise au vent des ailes entoilées. Panorama magnifique sur la baie de Paimpol.
– Un moulin à teiller le lin, le moulin de Palacret qui conserve ses mécanismes dans le site médiéval d’une boucle du Jaudy. Ancienne occupation templière avec chapelle et vivier à poissons des moines.
– Le moulin de la ville Geffroy sur le Leff, turbine Offberger de 25ch, passe à poissons, exposition de matériel ancien, collection de poulies, dîner à la ferme-auberge au Char à Bancs.

Dimanche 12 octobre

– Dinan, visite de la ville et Maison de la Rance au pied de la cité médiévale. Découverte du riche estuaire d’une rivière maritime doté de 14 moulins à marée.
– Le moulin à marée de Prat à La Vicomte sur Rance remonte à la fin du XVème siècle. Il a retrouvé son lustre d’antan. L’heure de la marée est son fort coefficient permettront l’ouverture des portes. Diaporama et visite du
site. Déjeuner à proximité.
– L’usine marémotrice de la Rance est le plus grand moulin à marée du monde. La marée emplit et vide l’estuaire deux fois par jour avec un débit maximal de 18 000 m3/s et une amplitude qui atteint aux équinoxes le chiffre record de 13,5 mètres. Entre Dinard et St Malo, elle produit 3% des besoins énergétiques de Bretagne. Sous réserve de fermeture éventuelle au public (plan vigie-pirate), la visite du site permettra la découverte spectaculaire des 24 bulbes qui rassemblent chacun une turbine Kaplan horizontale à 4 pales pouvant absorber 275 m3/s et un alternateur de 10MW
– Le moulin à vent de Lancieux terminera ce périple pour nous amener sur la baie de St-Cast, avant de rejoindre notre base de départ et reprendre le train, pour certains, en gare de St- Brieuc.

La Bretagne, terre de destination 2003, vous offre ce projet alléchant que l’A.S.M.B. mettra un point d’honneur à vous rendre le plus agréable possible. Le prix de revient de ce voyage (dans le registre des voyages précédents),
ainsi que les modalités, vous parviendront par l’intermédiaire de votre association.

Eric Drouart – Article paru dans le Monde des Moulins – N°5 – juillet 2003


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.