Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Un ancien charpentier, qui a contribué à la remise en état de nombreux moulins, fabrique et assemble près de 3000 pièces pour construire un moulin à vent-scierie. Patrick Ducros travaille seul sur un chantier au long cours : « C’est mon plaisir de faire de la charpente, de réapprendre ce métier manuel. Ce moulin est un ouvrage très particulier. C’est une machine avant d’être un bâtiment. »
Cette construction exige un assemblage sophistiqué de charpente et d’engrenages. Elle devrait culminer à 22 m de hauteur. Rendez- vous en 2022/2023 pour le résultat final.

Patrick Ducros a travaillé toute sa vie dans l’art de tailler le bois. Aujourd’hui il se lance seul dans la construction d’un moulin de plus de vingt mètres de haut sur la commune de Saint-Fargeol d’où il est originaire. © Photo Cécile Champagnat

D’après un article paru dans La Montagne le 18 juin 2018 sous la plume de Thomas Ribierre

Paru dans le Monde des Moulins n°67 de janvier 2019

Catégories : Actualités

1 commentaire

Grenouillat · 8 mars 2022 à 22 h 21 min

Habitant une commune près de Montluçon, je suis avec attention la progression de votre construction.
Modestement j’ai construit une maquette réplique d’un moulin à eau situé sur le Cher.
A l’occasion j’aimerais échanger avec vous sur votre réalisation.
En attendant cette éventualité je vous adresse tous mes encouragements et vous félicite pour faire perdurer ces moyens de productions.
Amicalement

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.