Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

La première trace de ce moulin de la vallée des Petites-Eaux remonte à 1199. En 1409, il est connu sous le nom de “Moulin du Val”. Installée entre 1877 et 1881, sa roue actuelle a été une première fois restaurée un siècle après, au milieu des années 80. Elle fut de nouveau démontée en 2010 pour une restauration qui s’est fait attendre, faute de moyens. (Voir aussi le Monde des Moulins n°30 page 8, d’octobre 2009).
L’Association pour la Sauvegarde du Moulin de la Pannevert (ASMP) a tout mis en oeuvre pour qu’il récupère sa fameuse roue hydraulique.
Grâce au département de la Seine-Maritime, à la ville de Rouen, au Ministère de la Culture, aux adhérents de l’association et autres donateurs et bienfaiteurs, il n’aura fallu en fait qu’un mois de chantier pour restaurer cette roue, après six ans d’attente.
Cette mission a été soigneusement confiée à une société de charpente-menuiserie d’Hondoville (27), l’entreprise Sauvage. “On est reparti de zéro par rapport à l’ossature métallique existante, explique Ludovic Simon, le chef charpentier. L’association a fait un démontage complet de la roue puis nous a fourni ensuite tout ce qui était métallique. On s’est occupé uniquement de la partie bois. Tout a été fait en atelier”, poursuit le charpentier, satisfait du résultat fourni par son équipe. Avec ses 40 nouvelles pales en bois de chêne vert de la forêt de Conches-en-Ouche, cette roue de 5,30 m de diamètre a fière allure. En attendant un auvent pour la coiffer, le Moulin de la Pannevert peut désormais reprendre, avec cette belle image, le cours de ses activités culturelles. La prochaine exposition ouvre ses portes les 14 et 15 mai, avec la sculptrice Hélène Alves et le photographe Denis Manilla.

Liliane Lannier, secrétaire de l’Association de sauvegarde du moulin de la Pannevert, aux côtés des charpentiers Ludovic Simon (à d.) et Michael Guisemi. Photo Paris-Normandie

Ludovic Simon à la découpe. Photo Paris-Normandie

Les charpentiers en plein travail. Photo Paris-Normandie

La fixation des rayons métalliques. Photo Paris-Normandie

Site internet : www.moulindelapannevert.over-blog.com
Courriel : moulindelapannevert@live.fr

14/03/2016 sur ParisNormandie.fr

Article paru dans le Monde des Moulins – N°57 – juillet 2016

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *