Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

012019-stcyr
Le « rayonnage des meules, un habillage bimillénaire » : Intervention de François Boyer, membre de Moleriae et du Groupe Meule France, devant un aperçu de la collection de meules du Musée départemental de Seine-et-Marne. En arrière plan : M. et Mme le Maire de Milos, et au fond : M. Benoît Bourdon, Médiateur culturel et adjoint au chef d’établissement du Lycée La Bretonnière. Cliché Christian Garcia, Jeunesse Préhistorique et Géologique de France (comme François Boyer).

 

Les Quatrièmes Rencontres de Moleriae se sont tenues les jeudi 20, vendredi 21 et samedi 22 septembre 2018 à Saint-Cyr-sur-Morin : des rencontres d’une extrême richesse tant par les communications des chercheurs et des thèmes abordés que par l’intérêt des sites meuliers visités, comme par exemple le site de l’Hermitière.

Au cours de ces rencontres, s’est tenue l’Assemblée Générale Ordinaire de MOLERIAE, dont l’invitée d’honneur était Mouette Barboff, Docteur en ethnologie anthropologie sociale de l’EHESS*/Paris, co-fondatrice de l’Association « L’Europe, Civilisation du Pain » et du site « Les Civilisations du Pain » (FMSH**/Paris), co-organisatrice du premier colloque international sur le patrimoine meulier (La Ferté-sous-Jouarre, 2002). Elle avait fait le déplacement depuis le Portugal où elle poursuit ses travaux de chercheur.

Gerasimos Damoulakis, maire de l’Île de Milos, vice-président de Moleriae (Grèce), membre du Conseil d’Administration de l’Union Centrale des Municipalités de Grèce et président du Conseil du Développement Touristique de l’Union Centrale des Municipalités de Grèce, avait également fait le déplacement. Ce fut pour lui l’occasion de présenter l’île de Milos et ses carrières de meules pour moulins.

En conclusion de ces rencontres, au travers des interventions de chacun, nous retiendrons :

  • Au niveau européen, l’idée de lancer officiellement un inventaire des meules de la Ferté-sous-Jouarre à travers le monde.
  • La démonstration de la nécessité de maintenir les partenariats entre les différentes associations, le monde de la recherche et le monde des professionnels, les élus pour prendre en compte le patrimoine historique et montrer son avenir sur le plan social, touristique, économique.
  • La richesse du territoire du futur PNR et la pertinence de l’idée de s’appuyer sur l’histoire unique de la meulière en Europe pour créer éventuellement une filière du blé au pain.
  • Le fait que le territoire de la Brie et des Deux Morin s’ouvrira sûrement, à la fois sur le tourisme culturel, le tourisme de mémoire et le tourisme agricole.

* EHESS : École des Hautes Études en Sciences Sociales
** FMSH : Fondation Maison des Sciences de l’Homme
*** PNR : Parc Naturel Régional

Dominique Charpentier, Vice-Présidente FDMF

Paru dans le Monde des Moulins n°67 de janvier 2019


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *