Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Moulin de Bagas

  1. France
  2. »
  3. Nouvelle-Aquitaine
  4. »
  5. Gironde
  6. » Moulin de Bagas
Moulin de Bagas
Moulin de Bagas - Photo E.Charpentier.
Détail échauguette ronde et archères moulin Bagas. Photo E. Charpentier.
Détail échauguette d'angle octogonale moulin de Bagas. Photo E. Charpentier.
Address:
Moulin de Bagas 33190 Bagas, Gironde, Nouvelle-Aquitaine, France
Description:

Ce moulin à farine fortifié du XIVe siècle, a été construit par les bénédictins de La Réole, sur la rivière Dropt.  Il possède tous les éléments de fortification médiévale : quatre échauguettes à chaque angle et archères en croix pattées sur les façades. Il est équipé de quatre paires de meules. Il est inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1926.
ce moulin appartient à la commune de Bagas, il ne se visite pas mais est facilement accessible.

Article du "Monde des Moulins" en relation :

La plus forte densité de moulins fortifi és se rencontre en Gironde, plus particulièrement dans le nord du Bazadais et dans l'Entre-Deux-Mers. La quasi-totalité de ces bâtiments a malheureusement perdu ses mécanismes. Nombre d'entre eux sont devenus des résidences, certains autres sont inoccupés ou en ruines. Le plus connu, le moulin de Bagas, se dresse au milieu du Dropt sur un îlot. Construit au XIVème siècle, c'est une construction massive carrée, renforcée par quatre échauguettes d'angles. Les élégantes baies géminées trilobées qui éclairent l'intérieur ne diminuent pas les capacités défensives du moulin abondamment pourvues d'archères battant tous les angles et uniquement accessibles  adis, par un pont-levis remplacé au XIXème par une passerelle métallique. Bagas, aux mains des Anglais durant la guerre de Cent Ans, échut aux religieux de La Réole à la fi n du XVème siècle. Appelé moulin battant au XVIIème, il a dû servir de foulon pour assouplir les draps. Cet ancien bien noble, propriété d'un vassal du duc de Bouillon, appartient actuellement à une famille parisienne. Ce moulin à farine était équipé de trois roues hydrauliques horizontales qui entraînaient les meules (deux paires de meules sont encore en place). La distribution intérieure a été fortement remaniée au XIXème siècle. L'activité a cessé vers 1925-1930. Il est inscrit sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 7 janvier 1926.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°29 - juillet 2009

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *