Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Filature,Tissage du Grand Ventron

  1. France
  2. »
  3. Grand Est
  4. »
  5. Vosges
  6. »
  7. Filature,Tissage du Grand Ventron
  8. »
Filature,Tissage du Grand Ventron
Musée du Textile à Ventron - photo Y.Ruel
Filature,Tissage du Grand VentronMusée du Textile à Ventron - photo Y.Ruel
Address:
Musée du textile des Vosges 8 vieille route du Col d'Oderen 88310 Ventron, Vosges, Grand Est, France
Description:

Cette usine du XIXe siècle va fonctionner jusqu'en 1952. Implantée à proximité d'un cours d'eau de montagne qui lui fournit son énergie pour actionner ses machines, elle sera équipée d'une machine à vapeur de 30 CV afin de pouvoir disposer d'énergie en quantité suffisante et régulière. L'ensemble des machines et le complexe d'arbres de transmission, d'engrenages, de poulies et de courroies qui envoyaient la force motrice à chaque métier sont toujours en place et en état de fonctionnement.

Contact :
Musée du textile des Vosges
8 vieille route du Col d'Oderen
88310 Ventron
tél. : 33 (0)3 29 24 23 06
fax : 33 (0)3 29 24 23 06
site internet : musee.ventron.fr

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Le musée du textile appartient à la municipalité de Ventron et la remise en état des collections (machines et vêtements) a demandé 30000 heures de travail aux bénévoles pendant 5 ans. Ce musée est situé dans une ancienne entreprise qui recevait les balles de coton de 230 kg principalement d'Australie. Après ouverture de la balle, un ensemble de cardes mettait le coton en nappes puis en ruban. Ce dernier était étiré et retordu pour former le fil. C'est la torsion du coton peigné qui apporte la solidité au fil. Les machines fournissaient en 1 minute, 60 km de fils. Le guide bénévole nous montre le fonctionnement des machines et des métiers à tisser dont un Jacquard qui a tissé, devant nous, 1m de toile. Au rez de chaussée, une machine à vapeur impressionnante entraînait l'ensemble des machines; elle était alimentée par une chaudière disposant de 2 bouilleurs de 6 m de profondeur. Au dernier étage une exposition faite avec beaucoup de goût, présente des vêtements, de la lingerie et du linge de maison de la Belle Epoque.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°15 - janvier 2006

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *