Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Le 19 octobre 2019, la magnifique salle des fêtes de Niaux servait de cadre à l’Assemblée Générale de l’Association des Amis des Moulins de l’Ariège, présidée par Colette Denier. Celle-ci remerciait tous les participants et particulièrement Alain Eyquem, le président de la FDMF. Aussitôt, après la minute de silence en mémoire de Jean-Claude Jean (adhérent de l’AMA) et de Roger Allard, du Moulin de Neylis, au Carla de Roquefort, la présidente ouvrait les débats en rappelant les actions entreprises depuis la dernière assemblée : participation à l’enquête publique sur l’effacement du seuil de la Rochelle entre les communes de Foix et Ganac, souhaitée par les propriétaires, activités des représentants ariégeois Marc Meurisse et Patrick Suilhard au Conseil d’Administration de la FDMF, contacts avec le Moulin des Bordes sur Lez, etc.
Le moment fort fut, bien sûr, l’intervention du président Eyquem, qui traita de la proposition de loi N° 2095 portée par la députée Valérie Lacroute, des assises de la petite hydroélectricité et de la biodiversité à l’Assemblée Nationale, des Rencontres Nationales des 21 et 22 novembre, de la magnifique revue du Monde des Moulins, avant que n’intervienne l’élection des administrateurs de l’AMA. Sont donc élus : Marie-Carole Dubois, Marion Maurette, Robert Senesse, André Duval, François Dupont, Elisabeth Arnaudy, Patrick Suilhard, Marc et Christiane Meurisse, Carole Marfaing, Loïc Bruère, Colette et Jean-Paul Denier, ainsi que Jean-Claude Marquis.
La traditionnelle ronde des moulins mettait un terme à cette rencontre annuelle au cours de laquelle Colette Denier émettait le souhait de passer la main.

Les participants à l’Assemblée Générale. Cliché Patrick Suilhard

Après le repas pris dans un restaurant local, les participants se retrouvaient à la filature de Niaux pour une visite commentée par Loïc Poirier, l’un des animateurs de l’Association Sibada Laines, qui reprend cet établissement fondé par la famille Laffont et exploité, jusqu’à ces derniers temps, par Jean- Jacques, le père de la championne du monde et championne olympique en ski de bosses, Perrine Laffont !
Le Moulin de Prat Communal à Saurat, appartenant à Benjamin Pons, terminait le programme.

Patrick Suilhard

Paru dans le Monde des Moulins N° 71 de janvier 2020


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *