Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Auteur : Collectif, Graciela Schneier-Madanes

L‘auteur, Graciela Schneier-Madanesest architecte et géographe.Directeur de recherche au CNRSet directeur d’études à l’Institutdes hautes études de l’AmériqueLatine (IHEAL, Université ParisIII Sorbonne nouvelle), elle dirigele « rés-eau-ville » ainsi quele groupement de recherche internationaldu CNRS. La préfaceest signée Henri Coing, professeurémérite de l’université Paris XIIVal de Marne. Il est sociologueet mène ses recherches au sein del’Institut d’Urbanisme. Face à unchamp de l’eau traditionnellementfragmenté en de multiples thématiquesrivales – réseau, ressource,service public, marchandise, biencollectif, droit à l’eau, le présentouvrage, façonné au sein d’un véritableatelier pluridisciplinaire, le« rés-eau-ville » du CNRS, rassemblantdes spécialistes venusdes divers horizons des scienceshumaines et sociales, entendcontribuer à une indispensable« réunifi cation ».Au fi l d’exemples nationaux, régionauxou locaux et sur quatrecontinents (Europe, Amériquelatine, Afrique, Asie), se dessineavec force le fi l conducteur quirattache la gestion de l’eau au processusde la mondialisation. L’eaumondialisée apparaît comme unlaboratoire global où s’élaborentdes gouvernances aussi diversesqu’originales. Les modèles ancienssont bousculés par la dynamiquedes forces sociales :usagers, collectivités territoriales,ONG, technocraties nationales etinternationales… Des expériencessont engagées, des confl its éclatent,des compromis se nouent,des pratiques reçoivent valeur juridique,des institutions sont misesen place : par-delà ce bouillonnementd’idées et d’initiatives seprofi le l’un des enjeux majeursdu XXIème siècle, à savoir la priseen charge collective d’un accès à l’eau du plus grand nombre.

Product Description
Face à un champ de l’eau traditionnellement fragmenté en de multiples thématiques rivales – réseau, ressource, service public, marchandise, bien collectif, droit à l’eau -, le présent ouvrage, façonné au sein d’un véritable atelier pluridisciplinaire, le « rés-eau-ville » du CNRS, rassemblant des spécialistes venus des divers horizons des sciences humaines et sociales, entend contribuer à une indispensable « réunification ». Au fil d’exemples nationaux, régionaux ou locaux et sur quatre continents (Europe, Amérique latine, Afrique, Asie), se dessine avec force le fil conducteur qui rattache la gestion de l’eau au processus de la mondialisation. L’eau mondialisée apparaît comme un laboratoire global où s’élaborent des gouvernances aussi diverses qu’originales. Les modèles anciens sont bousculés par la dynamique des forces sociales : usagers, collectivités territoriales, ONG, technocraties nationales et internationales… Des expériences sont engagées, des conflits éclatent, des compromis se nouent, des pratiques reçoivent valeur juridique, des institutions sont mises en place : par-delà ce bouillonnement d’idées et d’initiatives se profile l’un des enjeux majeurs du XXIe siècle, à savoir la prise en charge collective d’un accès à l’eau du plus grand nombre.

Editeur : Editions La Découverte

Tarif : 30 €

Nombre de pages : 492

Date de publication : 22/04/2010

ISBN : 2707154962


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *