Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

À Arzano, du côté de la Roche-Moisan, pour aller sur le site du Moulin du Roc’h, la voiture reste sur le parking. La zone est protégée et classée Natura 2000. La rivière du Scorff, qui coule en contrebas, donne son eau potable à Lorient (Morbihan). Et pas seulemernt car le site est aussi un havre pour les loutres, les hirondelles, les chauves-souris et des plantes rares comme l’orchidée. Mais un beau spécimen d’orchidée a disparu, il y a peu. Un inventaire a été réalisé par les botanistes du conservatoire national de Brest.
Les bénévoles du Moulin du Roc’h sont à pied d’œuvre pour restaurer les lieux et leur redonner vie.

2014 Dominik – Copyright2010 – geneawick

Le président de l’association tient à ce que ce « lieu magique et merveilleux » ainsi que les bâtiments soient réhabilités. « Nous les entretenons depuis des années, mais nous devions passer à l’étape suivante qui est de « cristalliser le moulin », c’est-à-dire le mettre en sécurité. En attendant de pouvoir peut-être, un jour, remettre une roue ». Ils apprennent à travailler l’enduit fait de chaux et sable local auprès de Philippe Piquet, maçon et tailleur de pierres. « Jusque-là, ils débroussaillaient. Là, on a recréé une dynamique et le lieu revit un peu plus », analyse le professionnel.

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.