Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Site industrieux, il conserve, intact, le souvenir de sa vocation originelle : la meunerie. N’ayant cessé cette activité que depuis un demi-siècle, le moulin est encore “habité” : nom des anciens meuniers peint au pochoir, décomptes des sacs de blé et de farine tracés à la craie sur le mur près des meules, brouette inégalement usée… Les maîtres des lieux s’attachent avec passion à conserver ces reliques.

Le moulin présente de magnifiques proportions. Photo LaNouvelleRepublique.fr

Soucieux de contribuer à faire passer au moulin une époque supplémentaire, il soigne, une à une, les plaies du temps. “Nous avons commencé par l’intérieur, puis ce fut le tour des vannes et des passerelles avant d’attaquer les toitures. Nous en sommes aujourd’hui aux enduits extérieurs. Il restera encore l’abri de la roue avec un gros travail de charpente et de couverture. Enfin, il faudra replancher la roue”. Généreux, les propriétaires acceptent d’ouvrir les portes de leur moulin.

D’après un article de Sylvie Foisset, la Nouvelle République du 5 avril 2015.

Paru dans le Monde des Moulins n°53 de juillet 2015

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *