Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Edito

2016 : une nouvelle année en faveur des moulins ?
La grande mobilisation des protecteurs des moulins qui s’est développée en 2015 semble commencer à porter ses fruits… Le Ministère de la Culture, de concert avec le Ministère de l’Ecologie, ouvre des perspectives de discussion et d’échange avec les fédérations des moulins pour aborder les conséquences mal évaluées de la restauration de la continuité écologique.
Madame la Ministre de la Culture vient de répondre favorablement à notre demande de parrainage des Journées Européennes des Moulins et du Patrimoine Meulier 2016, comme le Ministère de l’Agriculture avait placé le Forum des Moulins Producteurs sous son Haut Patronage en 2015.
L’intervention des députés proposant des amendements à la loi sur le Patrimoine, l’approche collective de 11 associations nationales pour formuler la demande d’un moratoire, la rédaction de la Charte où d’âpres discussions se sont tenues pour défendre la position des moulins, face aux organisations de la Pêche et la pesante présence de France Nature Environnement, autant d’actions qui ont permis et permettront de répondre à nos demandes.
Le doute s’installe dans les esprits des agents de l’Etat, des élus du milieu rural réagissent en notre faveur, la presse locale et nationale nous sollicite en découvrant le problème, certains écologistes empêtrés dans leurs contradictions concernant la transition énergétique reconnaissent nos arguments, le grand public attaché au Patrimoine que représentent les moulins soutient notre vision. La Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie a pris conscience des difficultés que nous rencontrons et des consignes nouvelles sont adressées aux préfets. Un nouvel état des lieux est en route. La FDMF a lancé, dans le même esprit, une mission d’expertise nationale sur 10 sites pilotes en situation de blocage afin de cibler les incohérences et informer ainsi le Ministère. Les riverains sont porteurs d’une expertise d’usage dont il faut tenir compte.
L’année 2016 se doit d’être constructive. Nous défendrons avec opiniâtreté la vision culturelle qui fonde les actions de notre Fédération en faveur des moulins. Nous ne sommes pas un syndicat défendant des intérêts particuliers mais un mouvement culturel qui souhaite privilégier l’idée que les moulins ont un avenir. Un mouvement où moulins à eau, moulins à vent sont en phase avec les politiques environnementales, touristiques, économiques des territoires. Oui, les moulins ont toujours été modernes de tradition comme nous aimons à le répéter.
En cette période de mutation de leurs usages, il faut s’appuyer sur ces moulins fers de lance qui produisent de l’hydroélectricité, des farines et des huiles authentiques avec des meules ancestrales, du papier de luxe en renouant ainsi avec des savoir-faire oubliés… Ces moulins qui s’inscrivent dans des circuits courts sont autant de niches économiques constitutives d’une économie de proximité, d’une agriculture raisonnée. Beaucoup aussi sont des lieux culturels, des gîtes et restaurants ouverts au grand public sur des chemins de randonnées. Ils s’inscrivent souvent dans une offre touristique que réclament les citadins séduits par le tourisme vert. Voilà l’avenir vers lequel les moulins ont un destin.

2016, c’est aussi l’année qui célèbre les 50 ans du mouvement de sauvegarde des moulins ! Alors que cette nouvelle année 2016 soit belle pour les moulins et leurs “supporters” ! Que la fête soit de mise aussi pour les Journées Européennes des Moulins les 21 et 22 mai !

Alain Eyquem

 

Découvrez les numéros déjà parus...

S’abonner au Monde des Moulins...

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *