Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Edito

Restons fidèles à notre histoire…
Lorsque l’avenir préoccupe, il convient parfois de se demander si l’on agit encore pour ce qui fait l’essence même de notre existence.
Dès son origine, le mouvement pour la réhabilitation et la promotion des moulins s’est organisé, structuré, en s’ouvrant à toutes les problématiques propres à ce patrimoine. Elles sont si nombreuses qu’elles en sont terriblement captivantes mais aussi extrêmement contraignantes et exigeantes. Seule la passion peut motiver chacun et chacune à continuer avec enthousiasme sur ce chemin parfois semé d’embûches.
Le devoir d’une Fédération est, me semble-t-il, de rester fidèle à cette histoire d’ouverture et de globalité. Après notre Congrès dans les Vosges, nous pouvons être sûrs que cette fidélité et ce souci de prendre en compte toutes les problématiques avec cohérence sont respectés et toutes nos actions en cours en sont la preuve.

• Continuons à encourager la création d’associations autour de la réhabilitation d’un moulin en accompagnant chaque initiative publique ou privée.

• Continuons à visiter les moulins de nos régions à la rencontre des propriétaires, des associations, des collectivités, de la presse et des élus par les deux voyages annuels que nous organisons.

• Continuons à défendre les droits d’eau et les moulins fondés en titre en nous alliant avec ceux qui souhaitent des actions collectives et concertées, en étant présents sur le terrain et auprès des institutions.

• Continuons à nous inspirer de nos moulins à vent et leurs associations, véritables experts pour animer un site, recevoir et accueillir le public. Ce sont de véritables modèles à suivre.

• Continuons à déployer, chaque année, cette fête européenne dédiée essentiellement aux moulins, le troisième week-end de mai (cette année, près de 100 000 visiteurs se sont déplacés !). Ce fut l’occasion pour des moulins de s’associer à la Nuit des Musées en s’illuminant et à la Semaine du Pain. Une date bien choisie pour rejoindre ces autres manifestations nationales qui se tiennent à la même date. Ne négligeons pas aussi notre présence lors des Journées du Patrimoine de Pays en juin et surtout les Journées Européennes du Patrimoine de septembre. Les moulins doivent s’ouvrir à chaque occasion. Ne suivons pas ceux qui, par sectarisme stupide, se refusent à ouvrir au mois de mai !

• Continuons à développer le concept de “moulins producteurs” qui donne sens aux administrations et séduit de nouveaux partenaires dans le monde du développement durable et de l’agro-écologie. Une vision économique des moulins peut permettre la sauvegarde de notre Patrimoine.

• Continuons à nous féliciter du partenariat avec France-Hydro-Electricité qui finalise la première étape du projet RESTOR-HYDRO avec la création d’une coopérative, partenariat aussi avec Moleriae et la Fondation du Patrimoine.

• Continuons à adhérer à la TIMS (The International Molinological Society), au CILAC, à E.FAITH (Fédération Européennes des Associations du Patrimoine Industriel) et à l’Association des Journalistes du Patrimoine (AJP), qui sont autant de lieux et d’idées où nous avons à échanger, nous enrichir et apporter notre originalité.

• Continuons à nous ouvrir au monde de l’entreprise dont certaines propositions sont porteuses d’avenir dans le domaine de la production hydroélectrique et des produits de la meule.

• Continuons d’étudier toujours et encore ce que furent les moulins, véritables usines, et la place qu’ils ont tenue dans le développement économique proto-industriel, dans celle des techniques et de la technologie. Plusieurs chantiers de fouilles archéologiques sous l’autorité de l’INRAP ouvrent de nouvelles perspectives de connaissances. L’ouvrage que la FDMF a édité “Le moulin et la maison du meunier de Roissy en France” devrait séduire de nombreux lecteurs tant la vision croisée d’un archéologue et d’un historien est novatrice.

• Continuons à publier “les Cahiers du Monde Des Moulins”, une belle idée dont on peut se féliciter puisque le n°7 vient de paraître et trois sont déjà en projet.

Continuons tous ensemble à oeuvrer au sein de notre Fédération dans l’intérêt supérieur des moulins.

Alain Eyquem

 

Découvrez les numéros déjà parus...

S’abonner au Monde des Moulins...

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *