Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Edito

Plaidoyer pour les moulins…producteurs.
Il existe plusieurs façons de parler des moulins et d’en appréhender leur avenir.

• Une façon nostalgique, qui consiste à leur porter un regard bienveillant et sympathique, à s’émouvoir de leur disparition souvent considérée comme inéluctable, à se contenter de l’existence de quelques sites témoins de ce riche passé et en garder une trace pour la mémoire collective. Le danger de cette vision passéiste n’est pas à démontrer et les nombreuses associations ou propriétaires qui s’attellent à la restauration de sites s’inscrivent en faux avec cette conception.

• Une façon plus scientifi que, plus intellectuelle, plus savante qui consiste à considérer le moulin comme sujet d’étude. Les recherches historiques, qui permettent de décrire les contours historiques, économiques, architecturaux, techniques, voire sociologiques des moulins, apportent des preuves de l’importance de leur existence dans le passé et légitiment souvent leur sauvegarde. Il est heureux que les chercheurs se penchent sur cette histoire et apportent leurs compétences scientifi ques au service d’une approche globale d’un site oublié. Il y a cependant un risque, dans certains cas, à se contenter d’une étude monographique se suffi sant à ellemême. L’objet moulin en soi n’aurait plus d’importance physique et sa sauvegarde deviendrait moins utile aux yeux de certains puisque l’étude en est faite, laissant ainsi une trace suffi sante. Il devient impératif que chercheurs et bénévoles associatifs unissent leurs efforts et leurs compétences respectives autour d’un projet de sauvegarde et de restauration.

• Une façon idéologique et défaitiste avec, d’un côté, ceux qui, de manière outrancière et démagogique, agitent le chiffon rouge de « la disparition des moulins » et de l’autre, des instances qui perçoivent les moulins comme des obstacles et appliquent des circulaires parfois hâtivement rédigées. Même si ces positions extrêmes s’atténuent actuellement, il faut raison garder et privilégier un discours plus apaisé, ouvrant la porte à de vraies concertations où les points de vue peuvent ainsi se rapprocher.

• Il est aussi une façon constructive, dynamique et en perspective dont je voudrais vous faire part. Depuis deux ans maintenant, nous avons mis l’accent sur la thématique des « moulins producteurs ». Nous pensons en effet, qu’en mettant sur le devant de la scène les moulins qui se construisent un avenir, nous tenons un discours qui peut entraîner l’ensemble des moulins sur une voie porteuse de sens pour le grand public, les collectivités et les pouvoirs publics. Nous constatons en effet, que sans que cela soit bien connu, des initiatives se développent autour de projets de production. En son temps, nombre de moulins, face aux évolutions et diffi cultés rencontrées, se sont reconvertis. Les meuniers, mouliniers et usiniers, fi dèles à leur esprit d’entreprise, ont innové, tant sur le plan technologique que sur le plan économique, pour survivre ou prospérer. Si certains sites ont disparu, d’autres ont entamé une nouvelle aventure. Les époques ne sont bien sûr pas comparables mais une nouvelle mutation est peut-être en marche. Inspirons-nous de ces initiatives qui voient les moulins produire des farines bio, des huiles authentiques et artisanales, des papiers de luxe, des prestations culturelles et touristiques, de l’hydroélectricité en autoconsommation comme le recommande la transition énergétique…
Autant de « niches économiques » de proximité qu’il ne faut pas négliger.

Voilà des pistes que notre Fédération se doit de privilégier pour entraîner ainsi l’ensemble des moulins vers des projets réalistes et ainsi, ne pas désespérer de l’avenir.
Pour accompagner et faire connaître cette perspective, nous vous invitons au premier Forum National des Moulins Producteurs, en 2013, lors de notre Congrès. Une belle idée au service des moulins, une belle idée à votre service….

Alain EYQUEM

 

Découvrez les numéros déjà parus...

S’abonner au Monde des Moulins...

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.