Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Edito

DU GRAIN À MOUDRE…
DU PAIN SUR LA PLANCHE !
Ce numéro 30 du « Monde Des Moulins » est consacré, en partie, à la restitution des richesses issues de notre dernier Congrès à Rouen.
Les congressistes ont pu découvrir les mille facettes du patrimoine industriel de cette région que Claudine et Michel Lajoie-Mazenc et Jean Pierre Azéma décrivent dans ce numéro avec passion et talent.
Le patrimoine industriel est l’un des trois axes que j’ai proposés comme prioritaire à notre assemblée et par là même à nos adhérents. Ce thème actuel, en pleine expansion, englobe l’histoire de nos moulins et nous savons que ces derniers sont très souvent le site primitif d’un premier développement industriel dès le Moyen Age qui s’est parfois perpétré jusqu’à nos jours. Des études captivantes, publiées ça et là, à l’occasion de l’aménagement de friches industrielles, décrivent la naissance, l’évolution et la fi n de ces lieux de production. Toutefois ces recherches ne signalent, souvent que de manière anecdotique, l’existence, en ces lieux, d’un moulin hydraulique, antérieure à ces sites industriels disparus. De nombreux moulins, condamnés par l’évolution industrielle, ont été ainsi, après plusieurs reconversions ou transformations, à l’origine d’une entreprise industrielle à son tour condamnée et aujourd’hui friche à l’abandon.
Je vous conseille de lire aussi l’interview de Martine Tandeau de Lansac et de Marie Claire Drevet, réalisé au Moulin du Got qui souligne la place que peuvent tenir les moulins dans une dynamique culturelle et touristique régionale. Ce thème est d’ailleurs le deuxième axe prioritaire, aujourd’hui, dans les travaux de notre Fédération.
Le moulin, en tant qu’objet patrimonial, a sa place dans toute politique culturelle et touristique développée actuellement par les collectivités.
C’est le moyen pour certains de nos moulins, de leurs propriétaires, communaux, associatifs et privés, de s’insérer dans une économie locale et de proximité. Nous avons des atouts dans ce domaine, n’hésitons pas à proposer nos services.
Les moulins ont le droit de cité dans le vaste champ du patrimoine au même titre que châteaux, églises et monuments d’importance reconnue. Les Journées des Moulins et du Patrimoine Meulier d’Europe le troisième dimanche de mai, de par son succès grandissant confi rme l’idée qu’une journée spécifi que a toujours été et sera toujours une bonne idée.
Le troisième axe prioritaire de la FDMF concerne « les Energies Renouvelables ». Il est illustré dans ce numéro par les témoignages de nos adhérents lors du déroulement de l’atelier « Production d’électricité » qui fut un moment fort du Congrès 2009. Alain Mazeau, meunier de toujours nous fi t part de son aventure pour produire de l’électricité au moulin familial de La Pauze (24) et vendre celle-ci à EDF. Passionnant ! Jean Louis Zerr nous montra quant à lui qu’il était possible de produire de l’électricité en toute modestie, en complément d’une installation classique. Son expérience artisanale est plus le projet d’un passionné. 
On comprit bien qu’au-delà de calculs de rentabilité plus qu’incertains à ce jour, il était possible de produire de l’électricité, par plaisir, sans grand frais et mettre ainsi en accord des principes, des idées de citoyen responsable et soucieux du devenir de la planète. Les travaux présentés par notre ami Michel Mortier prennent une tout autre dimension et nous pouvons être fi ers d’être partenaires d’une telle initiative. Souhaitons que des moulins aérogénérateurs se dressent dans chaque région !
Ces trois axes ainsi défi nis, j’ajouterai que notre partenariat avec l’Association « Veille Juridique des Riverains » permet à notre Fédération d’être armée pour conseiller ses adhérents sur tout litige pouvant survenir à propos des moulins. Nous travaillons maintenant avec des spécialistes du droit des moulins, nos conseils n’en seront que plus professionnels.
Voilà six mois que je m’attelle à la tâche de Président.
Je voulais vous faire part de notre volonté de cohérence autour de ces trois axes, aidé par le Conseil d’Administration qui m’entoure. C’est aussi une feuille de route que je vous propose. Je compte sur vous pour la suivre le mieux possible et je m’engage à vous en rendre compte.

Bonne lecture !

Alain EYQUEM

 

Découvrez les numéros déjà parus...

S’abonner au Monde des Moulins...

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *