Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Partenaire par une convention, notre fédération était représentée par son président et deux membres du conseil d’administration, producteurs d’hydro-électricité, et membre de la Commission Energie de la FDMF. Constatation, à nouveau, de convergence d’idées à la fois dans la prise en compte de l’hydro-électricité et de l’évaluation de son potentiel, des propositions sur le classement des cours d’eau et son fonctionnement guidé par le dialogue, la transparence et la concertation. Un engagement responsable et des positions crédibles dans lesquelles nous nous retrouvons. Ce partenariat de complémentarité nous engage désormais, pour la France, dans le projet européen Restor qui permettra d’établir sérieusement le potentiel hydroélectrique de nos moulins. La visite de la centrale hydro-électrique d’Ambial fut l’occasion de constater, à nouveau, l’évolution de certains sites qui passèrent, au cours du temps, « du moulin à l’alternateur ».

Jean Louis Zerr et Michel Andreux, membres du groupe Energie de la Fédération Des Moulins de France.

A gauche Anne Penalba, présidente France Hydro-Électricité.

Paru dans le Monde des Moulins n°41 de juillet 2012


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.