Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Un mois aura été nécessaire pour remettre en place la roue de quatre tonnes aux 24 pales en chêne.
Ça faisait bien longtemps que la roue du Moulin du Recloux (Vivonne) ne tournait plus. Le temps avait eu raison de ses pales, et ce n’est pas l’incendie de 2008 qui avait arrangé l’ouvrage. Mais la détermination de sa propriétaire, Simone Rivault (au milieu des personnages de la photo), a été plus forte que tout : « Je voulais la revoir tourner, c’est ma vie », confiait l’octogénaire, en ce samedi événementiel, pour ne pas dire mémorable pour ceux qui attachent une importance à la préservation du patrimoine. Parmi eux, Rose-Marie Bertaud, conseillère départementale, le maire Maurice Ramblière, le président Joël Faucher et les représentants de l’Association des moulins du Poitou, se sont rappelé l’histoire, comme beaucoup d’autres visiteurs, de la construction du moulin en 1751 et du siècle dernier, quand le grand-père de Simone Rivault utilisait comme énergie l’eau pour transformer le blé en farine, et ce jusque dans les années 1950.
Le Moulin du Recloux fait partie des 703 moulins répertoriés dans la Vienne.

La roue du Moulin du Recloux. Photo Bernard Dejean

D’après Centre presse 1er novembre 2019 – Bernard Dejean

Paru dans le Monde des Moulins N° 71 de janvier 2020

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *