Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

A l’ouest du Vercors, la commune de Saint-Gervais (Isère) fut longtemps célèbre pour sa forge et sa forerie de canons, mus par l’énergie hydraulique.

Au pied des grandes falaises de calcaire urgonien, dans la plaine proche de l’Isère, gît un moulin dénudé : le moulin Mailland.

Pourquoi cet ancien moulin hydraulique, à farine (deux paires de meules) et à huile a-t-il subi un tel châtiment ? Il y a quelques années, le vieux bâtiment, fatigué, usé par les ans, présentait quelques signes de faiblesse.

Saint-Gervais (Isère). Le moulin Mailland crevant la gueule ouverte. Mai 2006 – photo JPH AZEMA

Il fut acheté par une personne qui n’y porta aucun soin. La maçonnerie craquait et le maire demanda au propriétaire que des mesures conservatoires soient prises, le moulin longeant un chemin rural.

Certains amoureux du patrimoine voulurent le racheter et le sauver. Le propriétaire refusa.

Les dégradations étant très menaçantes, le maire demanda la démolition du vieil édifice. Le propriétaire s’exécuta, refusant que quelqu’un puise en tirer bénéfice.

La roue métallique placée à l’arrière, et les meules témoignent du supplice que certains, par pur égoïsme, sont prêts à infliger à nos vieilles et belles bâtisses.

Jean-Pierre Henri AZEMA

Remerciements à René Sauvet,
Geneviève et Jacques Bondaz

Paru dans le Monde des Moulins n°19 de janvier 2007

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *