Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Située entre Dieppe et Fécamp, habitée dès l’époque mérovingienne, la cité se développe au Moyen-Âge en tirant profit de sa principale richesse naturelle : l’eau. Celle de la Manche, bien sûr, qui assure l’activité des pêcheurs, mais aussi celle de la Veules, le « plus petit fleuve de France », moteur de nombreux moulins exploités plus tard par tisserands et meuniers. À la Belle Époque, le village devient l’une des premières stations balnéaires du littoral normand.

1217-roses
Les Cressonnières – Veules-les-Roses – Photo DR

Par Joseph Poirier – le 02 oct. 2017

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *