Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Wang le meunier
(William Martin. Imprimerie de Chapoulaud frères, Limoges 1843)

Wang le meunier était naturellement avare; personne, autant que lui, n’aimait l’argent, ni ne respectait plus ceux qui en possédaient Quelqu’un, en sa présence, parlait-il d’un homme riche, Wang répondait aussitôt : « Je le connais beaucoup : nous sommes liés depuis fort long-temps ; nous sommes intimes »…

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5400696x.image.r=le+meunier.langFR.f000130.tableDesMatieres


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.