Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Moulin de Chadebec

  1. France
  2. »
  3. Nouvelle-Aquitaine
  4. »
  5. Corrèze
  6. » Moulin de Chadebec
Moulin de Chadebec. Photo Lucette Taguet.
Moulin de Chadebec. Photo Lucette Taguet.
Moulin de Chadebec. Photo Lucette Taguet.
Moulin de Chadebec. Photo Lucette Taguet.
Moulin de Chadebec. Photo Lucette Taguet.
Moulin de Chadebec. Photo Lucette Taguet.
Address:
19170 Bonnefond, Corrèze, Nouvelle-Aquitaine, France
Description:

Moulin  à eau

Article du "Monde des Moulins" en relation :

Renaissance du moulin de Chadebec

Sur le plateau de Millevaches - que certains nomment "de Mille Sources" - courent de nombreux ruisseaux propices à l'installation de petits moulins à eau. On utilise pour cela de petites cascades dont l'eau vive captée se précipite sur la roue du moulin. Ou bien, si l'on ne dispose pas de chute naturelle, on crée un étang et on place le moulin au pied de la chaussée, la pression nécessaire à son fonctionnement étant assurée par la hauteur de l'eau dans la retenue. Ces moulins sont pourvus d'une roue horizontale en bois dont l'axe vertical, en bois également, est solidaire d'une meule tournante horizontale en pierre. Juste au dessous de celle-ci une autre meule en pierre, dite "dormante", est posée sur deux "sommiers", fortes poutres en général en bois (à Chadebec le bois est remplacé par du granite). Les grains de céréales sont écrasés entre les deux meules. La roue est constituée de pales rayonnantes, terminées par des cuillères que vient frapper à grande vitesse et à tour de rôle un jet d'eau issu d'une tuyère presque horizontale. Cette tuyère est alimentée par la cascade ou bien elle capte à travers la chaussée l'eau qui gicle du fond de l'étang. Sous le choc tangentiel du jet, la roue se met en mouvement entraînant avec elle la meule tournante. Les grains sont guidés par des rainures radiales gravées sur les faces en regard des deux meules. Rejetée à la périphérie sous l'action de la force centrifuge, la mouture sera recueillie dans un coffre et en général utilisée telle quelle pour nourrir les animaux. Si l'on veut de la farine pure il faudra la tamiser à la main...

LIRE L'ARTICLE COMPLET

Lucette Taguet Présidente de l'Association Renaissance des Vieilles Pierres entre Millevaches et Monédières - Article paru dans le Monde des Moulins - N°32 - avril 2010

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *