Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Le pendu et le meunier
(Etienne-François Bazot. Imprimerie de Carré, Paris 1838)

Voici mon préambule : Un conte est, peu de chose ;
Fut-ce moins, un conteur conte malgré la glose.
Certain meunier, de son moulin
Du moment où le jour touchait à son déclin,
A la fourche patibulaire
Voyait, assez souvent, figurer maint coquin…

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5534898r.image.r=le+meunier.langFR.f000089.tableDesMatieres


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *