Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Auteur : Daniel Chossenot

La commune vosgienne de Rehaincourt est située à une vingtaine de kilomètres au nord d’Epinal. Inutile de consulter votre carte pour localiser son moulin, car il n’est plus. Déjà cité dans un texte des années 1340, il était encore en activité vers 1850 mais fut détruit avec une partie du village, par la fureur des hommes en septembre 1944, lors de la libération des Vosges. C’est l’Euron qui actionnait la roue de ce moulin : du pont qui l’enjambe à l’entrée du village, la vue découvre ce ruisseau qui serpente dans les prairies. Cet endroit qui s’appelle « l’étang du roi » était jadis une vaste étendue d’eau de presque 30 hectares, car il fallait bien cela pour actionner les meules du moulin et, surtout, pour élever des carpes destinées aux tables des plus aisés en période de jeà»ne. Hélas, aucune gravure, aucune photographie ou même carte postale représentant ce moulin n’a été identifi ée à ce jour. Et pourtant, situé à l’extrémité sud de Rehaincourt, avec son vaste étang, sa grosse roue à augets, sa tour de guet, il devait avoir fi ère allure ! De plus, ce moulin de village a vu passer quelques personnages célèbres qui ont laissé leurs traces dans l’histoire régionale. Madame de Graffi gny, célèbre épistolière et écrivain lorrain du XVIIIème siècle, est de ceux-là . Les recherches minutieuses et approfondies effectuées par Daniel Chossenot durant plusieurs années, aux Archives départementales des Vosges et de Meurthe-et-Moselle, ont permis d’écrire ces belles pages de l’histoire de ce moulin vosgien qui fut, en effet, un temps la propriété du couple Huguet de Graffi gny. Un ouvrage passionnant qui redonne corps à un bà¢timent civil disparu, dont l’à¢me survit par-delà les siècles grà¢ce aux archives conservées et à cet excellent travail de recherches archivistiques. Et qui pourrait servir d’exemple pour la résurrection – et la connaissance – d’autres de nos moulins vosgiens.

Editeur : ITC imprimerie

Nombre de pages : 266

Date de publication : 2012

ISBN : X


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *