Le site des Moulins de France
ArabicBasqueBelarusianBulgarianCatalanChinese (Simplified)CzechDanishDutchEnglishFinnishFrenchGermanGreekHebrewHungarianItalianJapaneseLithuanianNorwegianPersianPolishPortugueseRomanianRussianSpanishSwedishTurkishUkrainian

Comment le meunier Sans-Souci entra au paradis
(Père Grisbourdon. Editions A. Lacroix, Verboeckhoven et Cie, Paris 1868)

Le bon portier des cieux, soins superflus!
En se tenant à la porte cochère
Du paradis, attendait les élus,
Bien vainement, car il n’en venait plus
Depuis longtemps. — Aussi maître saint Pierre
Se dit : « Je puis un instant m’absenter;
Fermons la porte et courons prendre un verre
De ce nectar fait pour nous délecter. »…

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5447575p.image.r=le+meunier.langFR.f000087.tableDesMatieres


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *